Chelsea

Ligue des Champions : Giroud, aérien, donne l'avantage à Chelsea

Ligue des Champions : Giroud, aérien, donne l'avantage à Chelsea©Media365
A lire aussi

, publié le 23 février

Olivier Giroud a offert la victoire à Chelsea d'un magnifique ciseau mardi, sur la pelouse de l'Atlético (0-1) en Ligue des Champions.



S'il y avait encore des personnes qui doutaient du talent d'Olivier Giroud, ce mardi ils ont dû définitivement ravaler leur jugement. L'attaquant français a définitivement faire taire tous ses détracteurs en offrant la victoire à son équipe de Chelsea aux dépens de l'Atlético, à l'occasion du 8e aller de la C1. Et de quelle manière ! Il a débloqué le score d'un brillant retourné à la 71e minute de jeu. Un geste magnifique et décisif qui plus est, la signature des plus grands.



Giroud, l'éclair dans la nuit

Déjà particulièrement en vue à l'occasion de la phase des poules avec un quadruplé inscrit contre Séville, l'ancien montpelliérain s'est donc encore distingué. Visiblement, les grandes soirées européennes et les clubs espagnols l'inspirent et pas qu'un peu. Titularisé par Thomas Tuchel pour cette bataille face aux Matelassiers, le champion du monde a connu une soirée compliquée dans sa globalité en raison du peu d'espaces à sa disposition. Mais, il ne lui a fallu qu'une seule occasion pour faire mouche. Sur un ballon remis malencontreusement par un défenseur adverse, il ne s'est pas posé de question et a réussi l'exécution parfaite.

Il fallait bien un exploit de ce genre pour que ce match échappe au bon vieux 0-0, tant les deux équipes se sont neutralisées dans tous les deux compartiments. La prudence a prévalu aux dépens de la prise de risques, ce qui a donné lieu à une bataille cadenassée avec très peu de temps forts. Le chef d'œuvre de Giroud était même la seule véritable éclaircie de la partie.

L'Atlético a refusé le jeu

Heureusement qu'il n'y avait pas de spectateurs dans ce stade national de Bucarest. Autrement, ils se seraient ennuyés devant le spectacle proposé. Fidèle à ses vieux principes, et contrairement au jeu qu'il a pu proposer en Liga depuis l'entame de la saison, l'Atlético a refusé le jeu. En ces circonstances, c'était presque un miracle que les Cochoneros s'offrent deux occasions de but. Thomas Lemar (15e) et Joao Felix (58e) ont manqué de les convertir.

Chelsea, pour sa part, n'a alerté Jan Oblak qu'à une seule reprise, c'était à la 39e minute sur une frappe à bout portant de Timo Werner. Les Londoniens étaient à court de solutions et aussi d'idées une fois la ligne médiane dépassée. Rien ne semblait augurer une issue de match favorable pour eux et c'est pourquoi ils peuvent fortement remercier leur attaquant frenchie.

Le but de Giroud pèsera encore plus lourd si au retour la bande à Tuchel parvient à bonifier ce résultat. Les Blues n'ont jamais paru aussi proches de retrouver les quarts de la compétition reine, qu'ils n'ont plus joué depuis l'exercice 2013/2014. L'Atlético, pour sa part, est dans de sales draps. Mais, il convient de ne pas enterrer les Rojiblancos trop vite. La saison dernière, ils se sont invités dans le Top 8 européen en gagnant leur 8e retour face à un club anglais et à l'extérieur. Bis repetita cette année ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.