Maroc : Munir El Haddadi, c'est toujours non

Maroc : Munir El Haddadi, c'est toujours non©Media365

Rédaction , publié le vendredi 06 novembre 2020 à 15h40

Le Tribunal arbitral du Sport (TAS) a rejeté un nouvel appel de Munir El Haddadi et de la Fédération marocaine, qui souhaitait pouvoir sélectionner l'attaquant sévillan.

Le feuilleton Munir El Haddadi se poursuit. Le dernier rebondissement, survenu ce vendredi, ne sera pas du goût du joueur. Le Tribunal arbitral du Sport (TAS) a rejeté un nouvel appel de l'attaquant du FC Séville et de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) contre la FIFA et la Fédération espagnole de football (REFE). La cour arbitrale a confirmé le fait que l'éphémère international espagnol (13 minutes de jeu contre la Macédoine en éliminatoires de l'Euro 2016, le 8 septembre 2014, ndlr), ne pouvait pas jouer pour le Maroc. En septembre dernier, la FRMF avait pourtant fait amender les textes de la FIFA, afin de permettre à Munir El Haddadi de représenter le pays d'origine de son père.

Le communiqué du TAS :


« L'appel a été déposé suite à la décision rendue par la Commission du Statut des Joueurs de la FIFA le 23 septembre 2020 de ne pas autoriser Munir El Haddadi à changer de fédération nationale, à savoir de quitter la fédération espagnole pour rejoindre la fédération marocaine, rappelle le TAS dans un communiqué. L'appel a été rejeté par le TAS et la décision rendue par la FIFA a été confirmée. » Pressé par le temps, le TAS justifiera sa décision ultérieurement. Ces attendus seront guettés avec d'autant plus de curiosité que les textes de la FIFA sur les binationaux avaient été assouplis dans le sens du joueur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.