Un Bleu prend fait et cause pour Benzema

Un Bleu prend fait et cause pour Benzema©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 08 juin 2018 à 14h15

À quelques jours du début de la Coupe du Monde, Hugo Lloris a fait une sortie étonnante au sujet de Karim Benzema. Dans une interview à Marca, le capitaine des Bleus croit en un possible retour de l'attaquant du Real, a remarqué BFM TV.

Et si un retour de Karim Benzema en équipe de France était encore possible ? Une hypothèse plus qu'improbable au vu des derniers groupes convoqués par Didier Deschamps en Équipe de France.

Aussi parce que les relations entre l'attaquant du Real Madrid et la FFF n'ont eu cesse de se dégrader ces dernières semaines. Mais Hugo Lloris a fait une déclaration dans Marca qui ne passe pas inaperçue. BFM TV détaille.

"Aujourd'hui la situation est ce qu'elle est et malheureusement il n'est pas là, mais c'est une décision qui appartient au sélectionneur. Mais je ne crois pas que ce soit sa fin avec la France". Pour la première fois, donc, le capitaine des Bleus prend fait et cause pour le joueur qu'il a côtoyé à Lyon pendant une saison.

"Karim est un joueur énorme"

Mais le portier des Bleus va plus loin, revenant sur les derniers échanges entre Noël Le Graët et Karim Benzema. "Je ne sais pas ce que Le Graët a dit, mais je ne le pense pas. Karim est un joueur énorme et il faut valoriser la carrière qu'il a avec Madrid. C'est fantastique, il connaît la pression, il a le sens des responsabilités", précise-t-il.

La semaine passée, le président de la FFF avait notamment déclaré que Benzema et l'Équipe de France, c'était "de l'histoire ancienne". Ce à quoi avait répondu l'attaquant du Real sur les réseaux sociaux : "Monsieur Le Graët, avec tout le respect que je vous dois vous avez perdu une occasion de vous taire, car je découvre votre vrai visage qui n'est pas celui qui disait beaucoup m'aimer et ne pas se mêler de la sélection et des choix du sélectionneur".

Karim Benzema n'a plus porté la tunique bleue depuis le 8 octobre 2015, un match amical face à l'Arménie. Il avait été évincé par la suite de la sélection par Didier Deschamps et Noël Le Graët en raison de l'affaire de la "sextape", le 13 avril 2016. Sur BFM TV, l'homme fort de la fédération a affirmé que Didier Deschamps serait maintenu à son poste jusqu'en 2020. D'ici là, difficile de croire à un retour de Benzema.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU