Ligue 1 : des stades de moins en moins pleins

Ligue 1 : des stades de moins en moins pleins©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 01 juin 2017 à 14h00

C'est une tendance qui se confirme dans notre championnat : le nombre de spectateurs stagne dans des stades qui, eux, ont eu tendance à s'agrandir ces dernières années, en raison notamment de l'organisation par la France du dernier championnat d'Europe des Nations, l'an passé. Si la moyenne de spectateurs par match lors des rencontres de Ligue 1 est en très légère hausse cette saison (21.208) par rapport à 2015/2016 (20.894), la nette augmentation de la capacité des stades aboutit à un taux de remplissage en baisse, comme le rapporte Le Monde.

Entre les nouveaux stades inaugurés depuis deux ans (Nice, Bordeaux, Lille, Lyon) et ceux qui ont subi un sérieux lifting (Saint-Étienne et Marseille), la capacité moyenne d'accueil d'un club de L1 est montée à près de 31.500 personnes.

Le nombre de spectateurs stagnant, les sièges vides sont donc plus nombreux et le taux de remplissage atteint ainsi 67% cette saison, soit le plus mauvais depuis presque 20 ans et la saison 1997/98. En tête du classement des plus grosses affluences, on trouve sans surprise le Paris Saint-Germain (45.160 spectateurs de moyenne au Parc des Princes), suivi par l'Olympique de Marseille (39.894), l'Olympique Lyonnais (39.171) et le LOSC (29487).

Selon les chiffres communiqués par la Ligue de Football Professionnel (LFP), les stades neufs construits ces dernières années (Lille, Lyon, Nice et Bordeaux) ont tous connu une baisse de leur fréquentation cette saison. Le Parc OL de Lyon (Rhône), inauguré en milieu de saison dernière, a ainsi perdu près de 10.000 spectateurs de moyenne en 2016/2017. Les clubs et municipalités qui ont énormément investi dans ces nouvelles enceintes risquent de traverser une période délicate dans les années à venir.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU