Argentine : une bonne action de Maradona envers la sélection ?

Argentine : une bonne action de Maradona envers la sélection ?©Wochit

6Medias, publié le mardi 03 juillet 2018 à 16h49

La débâcle vécue par l'Argentine lors de la Coupe du Monde impose des changements à la tête de l'équipe, et l'un des meilleurs joueurs de l'histoire aurait manifesté son intérêt.

Une légende au chevet d'un grand malade ? L'élimination de l'Argentine en huitième de finale de la Coupe du Monde face à la France a enfoncé la sélection et la fédération dans une crise profonde. Entre un encadrement de son fonctionnement par la Fifa, des querelles intestines et des résultats sportifs médiocres depuis deux ans, le ballon rond va mal dans un pays qui le vit comme une religion.

Et en parlant de mystique, une idole s'est proposé de venir relever l'Albiceleste.



En effet, Diego Armando Maradona, champion du monde 86 et véritable dieu vivant en Argentine, serait disposé à reprendre le poste de sélectionneur de l'équipe nationale. Selon le quotidien argentin Olé, El Pibe de Oro serait même prêt à le faire gratuitement. Reste à savoir si la fédération est de son côté prête à tenter l'expérience. D'autant que Maradona a déjà occupé le poste lors de la Coupe du Monde 2010.

Un premier passage peu reluisant

Éliminé en quart de finale face à l'Allemagne 4-0, son passage avait été marqué par des conférences de presse gratinées, et une propension à parler "sans filtre". Côté terrain, son équipe était marquée par un esprit guerrier, mais une organisation tactique pas toujours au point. L'idole de Naples avait plus brillé par sa capacité à haranguer ses joueurs qu'à développer un jeu chatoyant.

En attendant de savoir si Maradona reviendra aux commandes de la sélection argentine, il faudra d'abord trouver un moyen de mettre à la porte Jorge Sampaoli, dont le bail est censé courir encore sur plusieurs saisons. Et les difficultés financières graves de la Fédération argentine de football ne lui permettent pas de faire un chèque du solde de tout compte à l'ancien magicien du Chili. Le feuilleton ne fait peut-être que commencer.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU