Et si Chelsea perdait tout ?

Et si Chelsea perdait tout ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 17 mai 2021 à 14h54

Battus deux fois de suite pour la première fois depuis l'arrivée de Thomas Tuchel, les Blues, qui se sont inclinés face à Leicester en finale de la FA Cup, vont retrouver les Foxes lors d'une semaine décisive, avant la finale de la Ligue des Champions.



La lune de miel entre Thomas Tuchel et Chelsea a-t-elle déjà pris fin ? Pour la première fois depuis l'arrivée du technicien allemand fin janvier, soit un peu plus d'un mois après son renvoi du PSG, les Blues viennent d'enregistrer deux défaites consécutives. Trois jours après une défaite surprise à domicile face à Arsenal (0-1), ils se sont inclinés samedi sur le même score contre Leicester en finale de la FA Cup, lors d'une rencontre où ils partaient également favoris.

Au lendemain de ce nouveau revers, Liverpool, grâce à un but de la tête de son gardien brésilien Alisson au bout du temps additionnel, s'imposait 2-1 sur la pelouse d'une équipe de West Bromwich Albion déjà reléguée. Un succès très important pour les Reds, qui sont toujours cinquièmes du classement mais à un seulement un point des Blues, virtuels derniers qualifiés pour la Ligue des Champions à deux journées de la fin.

Tuchel : "Deux nouvelles finales"

Autant dire que les retrouvailles entre les troupes de Tuchel et Leicester, troisième de Premier League avec deux points de plus que Chelsea, risquent d'être décisives mercredi soir (21h15). Le lendemain, Liverpool se rendra à Burnley avant de clôturer sa saison contre Crystal Palace lors du multiplex de dimanche (17h), alors que Chelsea se déplacera à Birmingham pour y défier Aston Villa et que les Foxes accueilleront eux Tottenham.

Chelsea n'a donc plus le droit à l'erreur dans la course à la Ligue des Champions. Même s'il y aura un autre billet à aller chercher le 29 mai, lors de la finale de la C1, la deuxième consécutive pour Tuchel et Thiago Silva, contre Manchester City. Mais l'ancien coach parisien ne s'inquiète pas. "On a été suffisamment costauds pour arriver jusqu'ici, et je suis sûr qu'on peut encore l'être pour gérer cette situation. Mais c'est le défi. Est-ce que c'est facile ? Non. Mais tout est une question de rebond. On a notre destin entre les mains, et deux nouvelles finales à disputer cette semaine", a-t-il ainsi déclaré en conférence de presse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.