Manchester United : De nouveaux ennuis pour Greenwood

Manchester United : De nouveaux ennuis pour Greenwood©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 15 octobre 2022 à 13h20

Mason Greenwood, arrêté pour viol, agression et menaces de mort au début de l'année, a été arrêté par la police de Manchester, samedi.



L'attaquant de Manchester United, Mason Greenwood, a été arrêté pour avoir enfreint les conditions de sa libération sous caution, a confirmé la police du Grand Manchester. L'attaquant de 21 ans est en liberté sous caution après avoir été arrêté pour viol, agression et menaces de mort au début de l'année. La police locale a indiqué qu'elle a répondu à une plainte de violation des conditions de libération sous caution. Un porte-parole des forces de l'ordre a déclaré au Sun : "La police du Grand Manchester est au courant d'une allégation concernant un homme de 21 ans qui aurait violé les conditions de sa libération sous caution et une arrestation a été effectuée le samedi 15 octobre 2022. Les enquêtes se poursuivent à l'heure actuelle."

Manchester United ne réagit pas

Greenwood a été suspendu par MU suite à sa première arrestation, qui remonte au 2 février. Le club anglais a communiqué pour la dernière fois sur ce sujet en avril dernier : "Il n'y a eu aucun changement dans le statut de Mason. Nous avons supprimé son profil de l'application du club peu après qu'il a été retiré de l'équipe en janvier. Ceci afin de retirer Mason des éléments interactifs de l'application, tels que les prédictions de l'équipe. Cependant, son profil n'a jamais été supprimé du site web car il reste un joueur de Manchester United, bien qu'il ne fasse pas partie de l'équipe actuellement, pendant que la procédure légale suit son cours."

L'attaquant a par la suite vu plusieurs accords commerciaux avec des sponsors rompus. Et en juin, il vu sa caution prolongée alors que l'enquête se poursuivait. Avant de basculer du côté obscur, ce prometteur joueur avait joué 129 matches et marqué 35 buts avec les Red Devils.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.