La Premier League pas jalouse de Messi

La Premier League pas jalouse de Messi©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 13 août 2021 à 13h09

Avant le début de la nouvelle saison de Premier League, Richard Masters, le directeur général du championnat anglais, s'est exprimé sur la venue de Lionel Messi au PSG. "On survivra", assure-t-il.



L'arrivée de Lionel Messi au PSG a déclenché un véritable tremblement de terre en France, mais pas seulement. Cette signature a été très commentée, et parfois très critiquée, dans les autres pays européens, et notamment en Angleterre. Et ce alors que Manchester City faisait partie des favoris, avec le club parisien, pour recruter l'Argentin l'été dernier, quand ce dernier avait manifesté son envie de quitter le FC Barcelone. Des Cityzens qui ont déjà recruté Jack Grealish, et espèrent maintenant accueillir Harry Kane, et qui n'ont cette fois pas essayé de recruter le sextuple Ballon d'Or, dont le contrat était arrivé à échéance. Mais il n'y pas de regrets de l'autre côté de la Manche, à en croire Richard Masters, le directeur général de la Premier League. Il a accordé une interview au Telegraph avant le coup d'envoi de cette saison 2021-2022 du championnat anglais, qui débute vendredi soir (21h) par un match entre le promu Brentford et Arsenal.

"On ne se construit pas sur des individualités"

"Personne ne pouvait imaginer que Messi serait libre. Ça aurait été bien qu'il vienne en Premier League avant la fin de sa carrière. Mais il a choisi d'aller à Paris. On survivra. On a toujours eu une bonne partie des meilleurs joueurs du monde, ainsi que de très talentueux joueurs anglais sortis du système de formation. Ça va aller. Et je m'attends à ce que cette nouvelle saison soit plus compétitive que jamais, déclare-t-il ainsi. Du haut du classement jusqu'en en bas, la Premier League est très compétitive. C'est ce qui la différencie des autres championnats européens. C'est toujours bien d'avoir les plus grands noms, mais on ne se construit pas sur des individualités." Pour lui le manque de concurrence, en Ligue 1 et ailleurs, est "un problème pour ces championnats. Cela fait partie du mécontentement qui a été exacerbé par la pandémie, parce qu'il doit y avoir de la concurrence dans ces championnats s'ils veulent réussir à long terme..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.