City : En colère de son absence au Mondial, Haaland est "plus affamé que jamais"

City : En colère de son absence au Mondial, Haaland est "plus affamé que jamais"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 29 décembre 2022 à 21h15

Absent du Mondial alors que la Norvège n'était pas qualifiée, Erling Haaland a encore marqué avec Manchester City, mercredi soir à Leeds (1-3). Auteur d'un doublé face à sa ville natale, l'attaquant "un peu en colère de ne pas avoir participé à la Coupe du Monde", s'est affirmé "plus affamé que jamais" pour la seconde partie de saison.



Le message est passé de la part d'Erling Haaland. Grand absent du Mondial 2022, le Norvégien a continué de faire ce qu'il sait faire de mieux, mercredi soir à Leeds : marquer. Auteur d'un doublé face à sa ville natale lors du succès des Citizens (1-3), il a ainsi gardé la dynamique de cette fin d'année, alors qu'il avait déjà trouvé le chemin des filets il y a quelques jours face à Liverpool en League Cup (3-2). Devenu le premier joueur de l'histoire du championnat anglais à inscrire 20 buts en à peine 14 matchs, il s'est montré conscient de sa marge de progression, au micro de Prime Video après la rencontre contre Leeds. "Je viens de le dire dans les vestiaires, j'aurais pu en mettre cinq... J'ai besoin de m'entraîner", a-t-il affirmé, alors qu'il a trouvé un Illan Meslier décisif devant lui à plusieurs reprises.

"Voir d'autres gars marquer pour gagner des matchs à la Coupe du monde m'a irrité"

Revenu à la deuxième place du classement, à 5 points d'Arsenal, la formation entraînée par Pep Guardiola pourra en tout cas compter sur un Haaland très motivé dans cette seconde partie de saison. "J'étais à la maison, un peu en colère de ne pas avoir participé à la Coupe du Monde. J'ai rechargé mes batteries. Voir d'autres gars marquer pour gagner des matchs à la Coupe du Monde m'a motivé et irrité. Je suis plus affamé que jamais", a clamé l'attaquant, qui contribue grandement au statut de meilleure attaque de Premier League pour City (43 buts marqués en 15 rencontres). Toujours aussi perfectionniste, Pep Guardiola a salué les statistiques "exceptionnelles" du joueur et ses mouvements, mais le natif de Santpedor a également regardé le verre à moitié vide, en conférence de presse. "Il a manqué quelques occasions. Avec un peu de chance, il peut faire mieux. J'ai le sentiment qu'il n'est pas encore à son meilleur niveau. Mais ce n'est qu'une question de temps", a-t-il prévenu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.