Sobriété énergétique : Les mesures touchant le sport

Sobriété énergétique : Les mesures touchant le sport©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le jeudi 06 octobre 2022 à 19h54

Le plan de sobriété énergétique présenté ce jeudi par le gouvernement affecte le monde du sport. Des mesures importantes seront notamment imposées aux stades abritant les rencontres de Ligue 1 et de Top 14.



Ce jeudi, par la voix de la Première ministre, le gouvernement a présenté son plan de sobriété énergétique aux Français. La crise énergétique frappe le monde entier et l'Hexagone n'est pas épargné. "C'est une nouvelle manière de penser et d'agir. Ce n'est pas une question de principe ou d'idéologie. Il en va de notre transition écologique, il en va de notre souveraineté, il en va de notre pouvoir d'achat " a notamment prononcé ce jeudi Elisabeth Borne à la Porte de Versailles, aux côtés de la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher.


Au cœur de ce rapport composé de cinquante pages, le sport est mentionné et devra également participer à cet effort national. En concertation avec la Ligue de Football Professionnel, la Ligue Nationale de Rugby, les clubs professionnels et les diffuseurs, le gouvernement impose l'abaissement de 30 à 50% de l'éclairage dans les stades. Des taux énormes assurant une économie importante car 18% de l'énergie consommée lors d'évènements sportifs provient de l'éclairage. Mais comment réduire cette utilisation ?

On éteint la lumière et on baisse le chauffage

Intégralement illuminées plusieurs heures avant le début des rencontres (3 heures avant le coup d'envoi), les enceintes sportives seront désormais autorisées à allumer toutes les lumières 1h30 avant les matchs de football. Et seulement 1h pour le rugby. Le ballon rond aura toutefois le droit d'utiliser pleinement ses éclairages 2h avant le coup d'envoi quant aux réunions nocturnes. Et dans les gymnases, les consignes conduiront à une baisse de deux degrés de la température. Une économie d'énergie importante également. Le gouvernement avance un chiffre de 43% occupé par le chauffage dans les installations sportives.

Cette diminution de la température sera également observée dans les bassins. Il est demandé dans ce rapport de faire descendre la température d'au moins un degré. Un geste citoyen significatif car d'après les chiffres de ce plan de sobriété énergétique, les piscines municipales accaparent parfois 10% de la consommation d'électricité d'une commune.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.