Critérium du Dauphiné (E7) : Verona ouvre son palmarès, Roglic prend le maillot de leader

Critérium du Dauphiné (E7) : Verona ouvre son palmarès, Roglic prend le maillot de leader©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 11 juin 2022 à 17h04

Alors que Wout Van Aert a baissé pavillon, Primoz Roglic profite de sa deuxième place derrière Carlos Verona à l'occasion de la 7eme étape pour s'emparer de la tête au classement général du Critérium du Dauphiné.



Carlos Verona tient enfin sa première victoire ! Pour sa douzième saison comme cycliste professionnel, le coureur de l'équipe Movistar a levé les bras à Vaujany à l'arrivée de la 7eme étape du Critérium du Dauphiné. Un parcours long de 134,8 kilomètres au départ de Saint-Chaffrey dont la majeure partie est un copié-collé de la 12eme étape du prochain Tour de France, qui sera disputée le 14 juillet. A peine le départ donné, sans Chris Froome qui a jeté l'éponge après être tombé malade, le peloton a dû faire face aux pentes du Col du Galibier. L'occasion était belle pour les baroudeurs de prendre la poudre d'escampette mais les nombreuses tentatives qui ont émaillé le début de course n'ont pas connu la réussite. Le coureur le plus actif a été Pierre Rolland, en quête de points pour consolider son maillot bleu à pois blancs de meilleur grimpeur. Alors que Wout Van Aert, maillot jaune sur les épaules, s'est offert un baroud d'honneur, les efforts de Pierre Rolland ont fini par être récompensés. Un groupe de 18 coureurs, dont Luis Leon Sanchez, Kenny Elissonde, Simon Guglielmi, Carlos Verona, Andrey Amador ou encore Victor Lafay, a ainsi pu se former. Pierre Rolland, quant à lui, n'a pas été mis en difficulté au moment de prendre les points au sommet du Galibier.

Rolland a fait le nécessaire

La descente, faite via le Col du Télégraphe, a été l'occasion pour Andrey Amador de prendre quelques longueurs mais le Costaricien a vite été repris par le reste de l'échappée. Le peloton, mené par l'équipe Jumbo-Visma, n'a jamais réellement lâché la bride sur le groupe de tête, qui n'a pas laissé plus de deux minutes. La situation a toutefois changé dans les premières pentes du Col de la Croix-de-Fer et ses 29 kilomètres de montée. Mark Donovan a, en effet, placé un démarrage pour s'isoler en tête de course et prend vite une trentaine de secondes d'avance sur le reste de l'échappée quand le peloton a très vite accusé un retard approchant les quatre minutes. Un groupe de poursuivants qui a perdu des plumes avec Andres Ardila, Omer Goldstein puis Dries Devenyns qui ont lâché prise. L'effort du coureur de l'équipe Movistar a finalement été vain, les poursuivants revenant à six kilomètres du sommet. C'est alors Gregor Mühlberger qui a haussé l'allure avec Kenny Elissonde dans la roue et alors que le peloton a pu revenir sous les deux minutes. Partis en contre, Victor Lafay, Pierre Rolland et Carlos Verona ont fait la jonction puis le coureur de l'équipe B&B Hotels-KTM a fait le plein de points au sommet de la Croix-de-Fer.

Verona a bien joué le coup, Roglic creuse l'écart

Dans le peloton, les dernières pentes ont vu Wout Van Aert être irrémédiablement distancé et abandonner son maillot jaune de leader. Damiano Caruso, quant à lui, a tenté de surprendre ses rivaux au sommet de la Croix-de-Fer, sans réussite. La longue descente vers le pied de la montée de Vaujany a vu Pierre Rolland tenter de partir seul, profitant d'une entente loin d'être évidente en tête de course. Toutefois, Kenny Elissonde a fait le nécessaire pour revenir sur son compatriote avant de partir aux côtés de Carlos Verona. Un duo qui a abordé la montée finale aux avant-postes mais l'Espagnol a très vite montré qu'il était le plus fort. S'il a tenté de s'isoler dans les premières pentes, c'est à cinq kilomètres que le coureur de l'équipe Movistar a fait la différence. Parmi les candidats à la victoire finale, Ruben Guerreiro a été le premier à attaquer mais le Portugais a vite vu les Jumbo-Visma ête à la manœuvre. Après une attaque de Jonas Vingegaard, c'est Primoz Roglic qui a accéléré pour distancer ses rivaux. Alors que Carlos Verona a pu fêter sa première victoire, Primoz Roglic échoue à 13 secondes de l'Espagnol mais succède à Wout Van Aert en tête du classement général devant Jonas Vingegaard et Ben O'Connor à la veille de l'arrivée finale au Plateau de Solaison.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / CRITERIUM DU DAUPHINE
7eme étape - Saint-Chaffrey-Vaujany (134,8km) - Samedi 11 juin 2022
1- Carlos Verona (ESP/Movistar) e 3h53'35''
2- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 13''
3- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 25''
4- Ben O'Connor (AUS/AG2R-Citroën) à 27''
5- Tobias Halland Johannesen (NOR/Uno-X) à 39''
6- Esteban Chaves (COL/EF Education-EasyPost) à 40''
7- David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) à 40''
8- Louis Meintjes (AFS/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à 40''
9- Tao Geoghegan Hart (GBR/Ineos Grenadiers) à 48''
10- Jack Haig (AUS/Bahrain Victorious) à 56''
...

Classement général après 7 étapes (sur 8)
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 25h22'08''
2- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 44''
3- Ben O'Connor (AUS/AG2R-Citroën) à 1'24''
4- Tao Geoghegan Hart (GBR/Ineos Grenadiers) à 1'30''
5- Damiano Caruso (ITA/Bahrain Victorious) à 1'32''
6- David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) à 1'40''
7- Tobias Halland Johannesen (NOR/Uno-X) à 2'05''
8- Matteo Jorgenson (USA/Movistar) à 2'06''
9- Jack Haig (AUS/Bahrain Victorious) à 2'12''
10- Louis Meintjes (AFS/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) à 2'16''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.