NBA : Le panier complètement dingue de Batum

NBA : Le panier complètement dingue de Batum©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 24 octobre 2022 à 10h52

Le match de dimanche soir entre les Clippers et Phoenix, remporté par les Suns (112-95), a été marqué de l'empreinte de Nicolas Batum, auteur de l'un des plus beaux paniers depuis le début de la saison sur un tir assez exceptionnel.



Au buzzer, en extension, depuis la moitié du terrain et le tout en pleine course après un dribble sur l'immense défenseur adverse Torrey Craig. Le panier que Nicolas Batum a marqué dimanche avec les Clippers face à Phoenix sur le parquet de la Crypto.com Arena est en tout point exceptionnel. Pourtant, des beaux paniers, "Batman" en avait inscrits de très nombreux depuis ses débuts en NBA en 2008. Celui qu'il s'est offert dimanche alors que son équipe était déjà très mal embarquée (33-15) face aux Suns et alors qu'il restait moins de deux secondes à jouer risque bien néanmoins de faire son entrée au sommet des plus belles prouesses de l'ancien capitaine des Bleus et récent retraité de l'équipe de France. Certes, il ne fera pas oublier la défaite (112-95) face à Devin Bokker et aux siens de ces Clippers qui avaient gagné leurs deux premiers matchs. Il a en tout cas eu les honneurs du Top 10, au même titre que le shoot venu d'ailleurs du Français de la franchise de Los Angeles a fait le tour des réseaux sociaux depuis dimanche.

Alors que le statut de Batum chez les Clippers fait débat...



Il faut dire que le geste de celui qui avait envoyé les Tricolores en finale des Jeux Olympiques de Tokyo l'année dernière après avoir réussi un contre là aussi magistral mais surtout salvateur sur le Slovène Klemen Prepelic (en cas de panier de la Slovénie sur cette ultime action, les Bleus auraient été privés de finale) est tout particulièrement déroutant. Au-delà de la qualité de l'enchaînement, c'est surtout l'aisance de Batum et la manière dont, petit bond à l'appui, il semble ne jamais douter que ce tir pourtant impossible va forcément faire mouche, qui impressionnent sur cette action. Surtout venant d'un homme dont le rôle au sein du roster des Clippers avait fait débat dès le premier match, lors duquel il n'était apparu sur le parquet que pendant dix minutes en tout. Même s'il a joué davantage lors des deux rencontres qui ont suivi, son statut n'a d'ailleurs peut-être pas changé. En revanche, "Batman" a prouvé que son équipe pouvait toujours compter sur lui. La (très belle) manière à l'appui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.