Dakar (autos/E9) : Court succès pour de Villiers, Al-Attiyah toujours solide leader

Dakar (autos/E9) : Court succès pour de Villiers, Al-Attiyah toujours solide leader©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 11 janvier 2022 à 12h16

Pour la 18eme fois de sa carrière sur le Dakar, Giniel de Villiers a reporté une étape. Le Sud-Africain a pris le meilleur sur son compatriote Henk Lategan pour neuf secondes quand Nasser Al-Attiyah offre le triplé à Toyota et consolide sa place de leader du classement général dans la catégorie autos.



Giniel de Villiers s'impose d'une marge infime ! A l'issue des 287 kilomètres de spéciale, le pilote sud-africain a fini par avoir le dernier mot sur son coéquipier chez Toyota et compatriote Henk Lategan. Si ce dernier a su prendre un meilleur départ et mener grand train aux deux premiers points de passage, Giniel de Villiers a su faire la différence sur le dernier tiers de course mais l'écart n'a jamais dépassé les 30 secondes entre les deux équipages engagés par le constructeur japonais. Sur la ligne d'arrivée, Henk Lategan échoue à seulement neuf secondes et ne parvient pas à priver le vainqueur de l'édition 2009 d'une 18eme victoire de spéciale sur le Dakar, sa première depuis le départ donné le 1er janvier dernier à Djeddah. Les Toyota Hilux se sont montrés intraitables sur le parcours composé de sable, de terre et de dunes car Nasser Al-Attiyah complète un triplé pour la marque japonaise à un peu plus d'une minute de Giniel de Villiers.

Loeb cède un peu de terrain

La concurrence, quant à elle, a perdu plus de terrain encore. Au lendemain de son premier temps scratch sur le Dakar au volant de son Audi, Mattias Ekström a signé le quatrième temps à un peu plus de deux minutes de la référence établie par Giniel de Villiers. Le Suédois devance de quatre secondes Sébastien Loeb et son BRX Hunter. Le nonuple champion du monde des rallyes a ainsi cédé un peu plus d'une minute à Nasser Al-Attiyah et pointe désormais à 39 minutes du Qatari au classement général du Dakar dans la catégorie autos. Une étape durant laquelle la pointe de vitesse a été la clé, ce qui a ainsi été au détriment de l'Alsacien mais a également fait les affaires du Français Mathieu Serradori. Au volant de son Century CR6 deux roues motrices, ce dernier a signé une belle septième place à un peu plus de trois minutes du meilleur temps de la spéciale. Une étape qui n'a pas eu d'importantes conséquences sur le classement général, mis à part Giniel de Villiers qui remonte à la cinquième place.

RALLYE-RAID - W2RC / DAKAR 2022 (AUTOS)
9eme étape - Wadi Ad-Dawasir-Wadi Ad-Dawasir (287km) - Mardi 11 janvier 2022
1- Giniel de Villiers-Dennis Murphy (AFS-AFS/Toyota) en 2h23'08''
2- Henk Lategan-Brett Cummings (AFS-AFS/Toyota) à 9''
3- Nasser Al-Attiyah-Matthieu Baumel (QAT-AND/Toyota) à 1'04''
4- Mattias Ekström-Emil Bergkvist (SUE-SUE/Audi) à 2'07''
5- Sébastien Loeb-Fabian Lurquin (FRA-BEL/Bahrain Raid Xtreme) à 2'11''
...

Classement général (après 9 étapes)
1- Nasser Al-Attiyah-Matthieu Baumel (QAT-AND/Toyota) en 30h10'04''
2- Sébastien Loeb-Fabian Lurquin (FRA-BEL/Bahrain Raid Xtreme) à 39'05''
3- Yazeed Al-Rajhi-Michael Orr (ARS-GBR/Toyota Overdrive) à 58''44
4- Orlando Terranova-Daniel Oliveras Carreras (ARG-ESP/Bahrain Raid Xtreme) à 1h36'09''
5- Giniel de Villiers-Dennis Murphy (AFS-AFS/Toyota) à 1h45'01''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.