Tsonga assume son rang

Tsonga vise un premier titre à Stockholm. (Reuters)

Tsonga vise un premier titre à Stockholm. (Reuters)

Tête de série n°1 à Stockholm, Jo-Wilfried Tsonga a profité de l’abandon de Marcos Baghdatis à la fin de la troisième manche (6-4, 4-6, 5-2 Ab.) pour se hisser en finale ce samedi. Le Français, qui enchaîne sa troisième finale en un mois, éprouve pourtant des difficultés contre les joueurs du top 10 cette saison.

Le bel automne de Jo-Wilfried Tsonga se poursuit. Titré à Metz et finaliste à Pékin, le Français s’est qualifié ce samedi pour sa troisième finale en un mois sur le circuit ATP. Pour sa première participation au tournoi de Stockholm, il a assumé son statut de tête de série n°1, ce qui lui permet de viser dimanche le dixième titre de sa carrière, le troisième cette saison après Doha en janvier et le Moselle Open fin septembre. Pour se hisser en finale, Tsonga a profité de l’abandon de Marcos Baghdatis, victime d’une élongation à la cuisse gauche à la fin de la troisième manche (6-4, 4-6, 5-2 Ab.).

Après avoir vécu une vraie désillusion à l’US Open, avec une défaite dès le deuxième tour contre Martin Klizan, le Manceau s’est concocté un programme copieux pour la fin de saison. En attendant de valider sa participation au Masters de Londres, en bonne voie puisqu’il est huitième à la Race, il a choisi de s’aligner dans six tournois en sept semaines: après Metz, la tournée asiatique à Pékin et Shanghai, puis Stockholm, il s’envolera la semaine prochaine à Valence avant de disputer le Masters 1000 de Paris-Bercy. Sa quête de points pour le Masters passe par ce long périple qu’il négocie bien pour le moment avec cette troisième finale en quatre tournois.

Quart de finaliste à Roland-Garros et demi-finaliste à Wimbledon, Tsonga n’a pas obtenu de résultats probants cette saison en Masters 1000. Un constat qui trouve son explication dans son manque de réussite face à des joueurs du top 10. En dix rencontres, il n’a gagné qu’une seule fois, contre Juan Martin Del Potro en huitièmes de finale à Rome. Il lui reste encore quelques occasions pour améliorer cette statistique avant la fin de la saison. A commencer par dimanche et son match contre Tomas Berdych, vainqueur de Nicolas Almagro en demi-finales (6-3, 6-2). La semaine dernière à Shanghai, le Tchèque avait dominé le n°1 français en quarts de finale. L'heure de la revanche ?

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !