WTA : Caroline Garcia revient sur son incroyable année dans une longue lettre adressée à... la saison 2022

WTA : Caroline Garcia revient sur son incroyable année dans une longue lettre adressée à... la saison 2022©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 18 novembre 2022 à 17h01

Dans une très longue lettre qu'elle a choisi d'adresser à la saison 2022, Caroline Garcia est revenue sur l'année exceptionnelle qu'elle vient de vivre avec en apothéose ce premier sacre au Masters et ce retour à la 4eme place mondiale. La Lyonnaise avoue surtout qu'entre les nombreux moments de doute et de souffrance, elle a découvert et appris beaucoup de choses, en particulier sur elle-même.



La lettre publiée par Caroline Garcia sur les réseaux sociaux
Chère saison 2022. Tu m'as fait passer par tous les états, toutes les émotions. J'ai pleuré de douleurs, de tristesse et de joie en onze mois. Mais j'ai tellement appris sur moi en tant que joueuse et comme personne. J'ai plusieurs fois été envahie par des doutes, me suis laissée submerger par le négatif, j'ai questionné l'univers, me suis dit que peut-être ma chance était passée, que je n'y arriverais plus jamais... J'ai fait des nuits blanches, des crises de boulimie, j'ai pleuré dans ma chambre d'hôtel, j'ai pleuré sur des courts de tennis, j'ai été en béquilles, j'ai juré, j'ai réappris à marcher, j'ai galéré à me chausser, j'ai souffert physiquement et mentalement.
Mais j'ai aussi appris de chaque instant, chaque difficulté. Ma blessure au pied m'a permis de réaliser combien j'avais envie de revenir sur les courts et surtout jouer mon vrai jeu, celui que j'aime regarder, le tennis d'attaque. J'ai adoré aller au filet, faire des coups gagnants, déposer des volées amorties, claquer des aces, faire des retours-volées.
Cette blessure m'a permis de jouer plus libérée, j'ai appris à lâcher prise, j'ai appris à accepter mes erreurs, les imprévus, à déléguer, à me faire confiance, suivre mon instinct, que manger une pizza de temps en temps si j'en mourrais d'envie, "c'était bien aussi". J'ai appris que les jours off, se changer les idées faisaient aussi partie de l'entraînement et de la préparation d'un match ou d'un tournoi, j'ai invité des amis en tournois, me suis rendu compte que ce partage était tellement important pour moi, j'ai appris à mieux me connaître (et j'ai encore tellement de progrès à faire :-))
J'ai suivi mes passions, cuisiner, pâtisser, pris du temps pour moi, j'ai lu, beaucoup lu, j'ai ri, vécu de nouvelles expériences, ouvert des bouteilles de champagne (faut bien fêter les titres hein, avec modération), mangé plein de bonnes choses, dégusté des flat white et golden latte à travers le monde :-).
En construisant jour après jour, en restant positive, en ayant confiance, avec des objectifs simples en tête : être en bonne santé, faire de mon mieux jour après jour, vivre le moment présent, jouer mon jeu à fond, j'ai fini par vivre la plus belle saison de ma carrière ! J'ai gagné 4 titres dont le Masters WTA, fait demi-finale à l'US Open, gagné mon 2eme Roland-Garros en double, je finis l'année numéro 4 mondiale après avoir été 75eme en juin.
Au finale, j'ai kiffé cette saison, j'ai vécu des expériences irréelles. J'ai partagé des moments incroyables avec mes proches, mon équipe, mes amis. Je suis reconnaissante pour chaque journée, chaque instant et chaque personne qui m'a accompagné pendant cette saison, merci.
Je ne suis pas sûre de très bien réaliser ces dernières semaines. Ce que je sais, c'est l'envie que je ressens de vivre ces émotions à nouveau, j'ai le sentiment que je peux encore tellement améliorer mon jeu, qu'au final, j'aime repousser mes limites, me challenger et j'aime jouer de cette façon.
C'est l'heure de décompresser, couper, digérer, profiter, vivre le moment présent. A très vite.
Caro

Vos réactions doivent respecter nos CGU.