US Open : Serena Williams vraiment à la retraite ?

US Open : Serena Williams vraiment à la retraite ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 03 septembre 2022 à 09h31

Sortie au troisième tour de l'US Open, Serena Williams a fait ses adieux au Grand Chelem new-yorkais, mais peut-être pas totalement au circuit...



Emouvant. Battue vendredi par Ajla Tomljanovic au troisième tour de l'US Open (7-5, 6-7[4], 6-1 en 3h05), Serena Williams a ensuite fait ses adieux au public new-yorkais, remerciant notamment, en larmes, "tous ceux qui ont été à (ses) côtés pendant plusieurs décennies", et en particulier sa grande sœur Venus, sans qui rien n'aurait été possible. Mais l'Américaine, qui fêtera son 41e anniversaire dans quelques semaines, a-t-elle tiré un trait sur son immense carrière, comme elle l'expliquait cet été dans Vogue ? Et ce 1014e match sur le circuit était-il vraiment son dernier ? Sur le court plein à craquer de l'Arthur Ashe Stadium, la « Queen » a entretenu le doute. "Allez-vous revenir sur votre décision de prendre votre retraite ?", lui a-t-on ainsi demandé. "Je ne pense pas, mais on ne sait jamais", a-t-elle ainsi lâché.

"J'ai toujours aimé l'Australie"

La joueuse aux 23 titres du Grand Chelem, soit à une unité du record de Margaret Court, a ensuite précisé sa pensée en conférence de presse. Et laissé entendre qu'une dernière expérience en janvier à l'Open d'Australie, où elle l'a emporté à sept reprises, la dernière fois en 2017, n'était pas totalement à exclure... "Je ne sais pas, je ne pense pas à ça. Mais j'ai toujours aimé l'Australie, a-t-elle confié en souriant, rapporte L'Equipe. J'ai parcouru un long chemin depuis Wimbledon l'année dernière. Je ne sais pas si c'était mon dernier moment ou pas. En avoir fait un moment différent est beaucoup mieux. Je suis prête à être mère, à explorer une autre version de Serena. Techniquement, dans le monde normal, je suis encore super jeune donc je veux vivre tant que je marche encore." Pas sûr donc, que l'on revoit l'une des plus grandes joueuses sur un court en match officiel, mais il ne faut jamais dire jamais, ni sous-estimer le cœur d'une championne qui a prouvé, malgré sa 605e place mondiale, qu'elle avait encore de beaux restes...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.