ATP : Paire taquine son sponsor sur ses destructions de raquettes

ATP : Paire taquine son sponsor sur ses destructions de raquettes©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 29 septembre 2021 à 17h16

Babolat et Benoit Paire, c'est une affaire qui roule en dépit des nombreuses tempêtes. L'entreprise française est une des rares à être restée fidèle à l'insaisissable joueur qui, de visite chez son fournisseur, tient à lui rendre la pareille.



L'incorrigible Benoit Paire se tiendra-t-il enfin à carreau ? Il y a cinq mois, son sponsor Babolat réprimandait publiquement Fabio Fognini ainsi que le Français pour leurs comportements respectifs. "Après la pluie vient le beau temps, s'exclame ce dernier, se postant en photo au sein de l'usine de son équipementier. Je tiens à témoigner ma reconnaissance envers Babolat, qui me soutient avec fidélité, et à l'ensemble des personnes qui travaillent au quotidien pour que je puisse jouer dans les meilleures conditions. Top expérience pour moi d'avoir passé du temps dans les locaux Babolat, et d'avoir contribué à l'ensemble des étapes de préparation de mon matériel. Merci pour votre confiance !" En concluant d'un PS amusé : "Je leur ai dit que j'allais plus casser de raquettes."

Sauf que tout est dans le dernier hashtag qui conclut le message : #mytho. Concernant le bris de matériel, il est donc très peu probable que Benoit Paire ait pu promettre quoi que ce soit, et ce n'est d'ailleurs assurément pas la volonté première de Babolat, qui s'était exprimé de manière beaucoup plus globale fin avril : "Chez Babolat, le tennis coule dans nos veines. Nous croyons en la force de notre sport et nous défendons ses valeurs de respect, fair-play, esprit d'équipe, amitié et plaisir du jeu. Parfois, un membre de la famille peut traverser une période difficile, oublier l'importance de ces valeurs et de l'exemple que nous devons donner à tous les fans." Un discours qui ne semble pas feint, à observer cette marque de reconnaissance assez rare de la part de Benoit Paire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.