ATP - Bastad : F.Cerundolo ouvre son palmarès

ATP - Bastad : F.Cerundolo ouvre son palmarès©panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 17 juillet 2022 à 16h10

Après avoir échoué lors de sa première finale en 2021, Francisco Cerundolo a pris le meilleur sur son compatriote Sebastian Baez pour remporter le tournoi ATP de Bastad.



Une finale pour apprendre, une deuxième pour gagner. C'est ce que Francisco Cerundolo est parvenu à faire ce dimanche sur la terre battue de Bastad. Battu l'an passé à Buenos Aires pour sa première finale sur le circuit ATP, l'Argentin a pris le meilleur sur un autre de ses compatriotes, Sebastian Baez pour ouvrir son palmarès à 23 ans. C'est pourtant son adversaire, tête de série numéro 8 du tournoi, qui a pris le meilleur départ. Prenant le service de Francisco Cerundolo à la quatrième occasion, Sebastian Baez n'a toutefois pas pu profiter très longtemps de ce break d'avance. En effet, dès le jeu suivant, le 39eme joueur mondial a répondu pour recoller. Les deux joueurs ont alors eu de nombreuses opportunités de prendre le service de l'autre, Francisco Cerundolo ayant même deux balles de set aux portes du jeu décisif.

F.Cerundolo poursuit sa progression

Mais aucun des deux Argentins n'a eu la réussite suffisante pour faire la différence. Remportant les quatre premiers points, le 39eme mondial a fait la course en tête sans être rattrapé. Toutefois, ce n'est qu'à la troisième occasion qu'il a su conclure cette première manche. Sebastian Baez, dos au mur, a d'abord tenu bon face à Francisco Cerundolo mais ce dernier a très vite pris l'ascendant. Convertissant deux de ses trois balles de break, le natif de Buenos Aires a pris deux fois le service de son adversaire dans une série de quatre jeux remportés consécutivement. Sur un dernier jeu blanc, Francisco Cerundolo a mis un terme au suspense (7-6, 6-2 en 1h51'). Avec cette victoire, l'Argentin va faire son entrée dans le Top 30 mondial ce lundi et doubler son adversaire du jour dans la hiérarchie mondiale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.