La nageuse qui s'est évanouie aux Mondiaux sort du silence

La nageuse qui s'est évanouie aux Mondiaux sort du silence©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 24 juin 2022 à 12h38

Victime d'un malaise en finale de l'épreuve de natation synchronisée mercredi aux championnats du monde de Budapest, l'Américaine Anita Alvarez, qui a failli se noyer, s'est exprimée sur NBC.



Quelques instants après sa performance en finale de l'épreuve de natation synchronisée libre mercredi aux championnats du monde de Budapest, l'Américaine Anita Alvarez (25 ans) a fait un malaise dans l'eau avant de couler à pic. Et c'est sa coach, l'ancienne nageuse Andrea Fuentes, qui a plongé toute habillée pour venir la secourir. Dans un entretien avec la chaîne américaine NBC, Alvarez a expliqué ce qu'elle avait ressenti lors de cette scène extrêmement impressionnante, qui a fait le tour du monde.

"Je vivais le moment"

"Je me souviens que j'avais la sensation de faire vraiment une super performance, ma meilleure de loin, pas seulement sur la manière dont je performais mais surtout parce que je profitais et que je vivais le moment. Je me sentais vraiment heureuse et fière. À la toute fin, je me souviens du dernier mouvement de bras que j'ai fait. C'était mouvement de bras si simple... Mais j'ai tout donné et je me souviens être en train de descendre et de me dire : « Oh, oh, je ne me sens pas super bien ». C'est la dernière chose dont je me souviens", avoue-t-elle.

"Elle est allée trop loin"

Fuentes avait elle fait part de sa "grande peur", alors qu'Alvarez s'était déjà évanouie par le passé, notamment l'an dernier avant le tournoi de qualification olympique de Barcelone, mais jamais en compétition. "On a eu une grande peur, même si ce n'est pas la première fois que ça arrive. C'est une sportive qui aime chercher ses limites mais cette fois, elle est allée trop loin. Je lui ai dit de ne plus le faire", a déclaré son entraîneure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.