Natation - Championnats du monde : Une entraîneuse saute au fond du bassin pour sauver sa nageuse

Natation - Championnats du monde : Une entraîneuse saute au fond du bassin pour sauver sa nageuse©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 23 juin 2022 à 14h02

Un drame a été évité, mercredi aux Championnats du monde de Budapest, grâce à l'intervention héroïque d'une entraîneuse de natation synchronisée.



Les Championnats du monde de natation ont notamment été marqués mercredi par la deuxième médaille d'or de Léon Marchand, le phénomène de la natation française qui a triomphé sur le 200m quatre nages. Ils ont aussi été traversés par un acte de bravoure. Celui d'Andrea Fuentes, l'entraîneuse de l'équipe américaine de nage artistique et synchronisée, qui a plongé dans le bassin de Budapest pour aller sauver sa nageuse Anita Alvarez, âgée de 25 ans.

Alvarez s'évanouie et plonge au fond du bassin...

Victime d'un malaise suite à sa performance en solo libre en finale des Mondiaux, la nageuse américaine, dont ce sont les troisièmes Championnats du monde, s'est évanouie et a coulé jusqu'au fond du bassin dans l'eau de la piscine hongroise. Andrea Fuentes, qui a rapidement remarqué que quelque chose ne tournait pas rond, s'est alors jetée tout habillée (vêtue d'un short et d'un t-shirt) dans l'eau et est descendue au fond du bassin pour aller secourir sa nageuse qu'elle est heureusement parvenue à remonter à la surface. La coach US a ensuite été aidée pour porter assistance à Anita Alvarez au bord de la piscine (photo).

« J'ai eu l'impression que ça durait une heure entière »

« J'ai eu peur car je voyais qu'elle ne respirait pas, mais maintenant, elle va bien », a par la suite rassuré Andrea Fuentes au sujet d'Alvarez qui a été conduite au centre médical sur civière. « Elle a seulement eu de l'eau dans les poumons, une fois qu'elle a recommencé à respirer, tout allait bien. J'ai eu l'impression que ça durait une heure entière. J'ai dit que les choses n'allaient pas, j'ai crié aux sauveteurs pour qu'ils aillent dans l'eau, mais ils n'ont pas entendu ce que j'ai dit ou ils n'ont pas compris. Elle ne respirait pas (...), je suis allée aussi vite que je pouvais, comme si c'était pour une finale olympique », a ajouté Andrea Fuentes (39 ans), quadruple médaillée olympique en 2008 et 2012. Après s'être reposée jeudi et si tout va bien après des examens médicaux, Alvarez pourrait prendre part à l'épreuve par équipes, vendredi à ces Mondiaux de Budapest.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.