MMA : Une ex-star de l'UFC accusée du meurtre de sa petite amie

A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 04 janvier 2023 à 15h02

Ancienne vedette de l'UFC, l'Américain Phil Baroni (46 ans) est accusé d'avoir tué sa petite amie dans un hôtel mexicain.

Alors que l'UFC est actuellement en pause, en attendant le premier « main event » du Français Nassourdine Imavov, victorieux à Paris en septembre et qui va affronter Kelvin Gastelum le 14 janvier à Las Vegas, l'organisation-reine du MMA fait aujourd'hui plus parler dans la rubrique des faits divers que dans celle des sports. Après la diffusion d'une vidéo de Dana White, le patron de l'UFC, frappant sa femme dans une boîte de nuit de Cabo San Lucas le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre, un ancien combattant de l'Ultimate Fighting Championship se retrouve accusé du meurtre de sa petite amie, retrouvée sans vie dimanche dans une chambre d'hôtel de San Pancho, toujours au Mexique.

De nombreuses traces de coups

Phil Baroni (46 ans), qui a débuté à l'UFC en 2001 et dont il a été l'une des premières vedettes, aurait "battu à mort" sa compagne selon le journal mexicain Tribuna de la Bahia. Il aurait confié aux policiers qu'à trois heures du matin, il se serait disputé avec sa petite amie, alors qu'il avait fumé de la marijuana et bu de la bière. Elle lui aurait alors révélé qu'elle le trompait avec un autre homme. Baroni a ensuite déclaré l'avoir jetée dans la douche, où elle s'est cognée la tête avant de glisser et de chuter une nouvelle fois, selon ses dires. Il assure alors avoir porté la jeune femme sur leur lit, avant, à sa demande, d'aller lui chercher des cigarettes et de la bière.


A son retour dans la chambre, il a déclaré avoir retrouvé sa petite amie inanimée, avant de prévenir les policiers. Et quand ces derniers sont arrivés dans la pièce, ils ont découvert le corps sans vie de la jeune femme, recouvert d'un drap, et qui portait de nombreuses traces de coups. Baroni, qui a disputé son dernier combat en 2019 et a évolué dans plusieurs autres organisations de MMA, va rester en détention à Valle de Banderas durant la durée de l'enquête.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.