Top 14 (J13) : Sixième victoire consécutive pour Montpellier, tombeur de Biarritz

Top 14 (J13) : Sixième victoire consécutive pour Montpellier, tombeur de Biarritz©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le lundi 27 décembre 2021 à 20h47

Pour la sixième fois de suite, Montpellier sort vainqueur de match de Top 14. Le MHR s'est imposé avec le bonus offensif sur la pelouse de Biarritz (12-27).



Montpellier ne s'arrête plus ! Malgré une indiscipline inhabituelle et pas moins de seize pénalités concédées, les Cistes ont signé un sixième succès de suite en Top 14 à l'occasion de leur déplacement à Aguilera pour y affronter Biarritz. Alors que les Basques ont tenté de mettre en place leur jeu, un plaquage haut de Romain Lonca a donné l'occasion à Handré Pollard d'ouvrir le score dès la 9eme minute mais le buteur sud-africain n'a pas bien réglé la mire. Toutefois, le champion du monde 2019 avec les Springboks a su très bien se reprendre six minutes plus tard. En effet, sur la première véritable offensive des Cistes, la multiplication des temps jeu a fait reculer la défense basque. Arrivant lancé, Handré Pollard a su forcer le passage afin d'aplatir le premier essai de la rencontre. L'indiscipline héraultaise a permis au BO de rester à flots dans une fin de première période qui s'est muée en duel de buteurs. En effet, en l'espace de 17 minutes, Brett Herron et Paolo Garbisi se sont répondus à deux reprises.

Chalureau, symbole de l'indiscipline montpelliéraine

Malgré le carton jaune reçu par Johnny Dyer à trois minutes de la sirène en réponse à une accumulation de faute, c'est bien Biarritz qui a réduit l'écart à une seule longueur au moment de retrouver les vestiaires grâce à deux nouvelles réussites de son buteur. Sauf que, sans le savoir, Brett Herron a marqué sur la sirène les trois derniers points du BO dans cette rencontre. Au retour sur la pelouse d'Aguilera, les fautes ont haché le jeu. Dix minutes après la reprise, pris par la patrouille après s'être mis de travers dans un regroupement, Bastien Chalureau a laissé Montpellier à quatorze pendant dix minutes. En supériorité numérique, le BO n'a toutefois pas su faire trembler la défense héraultaise. En effet, les Biarrots ont vu une belle occasion d'essai s'envoler avec le retour in extremis de Julien Tisseron sur Darly Domvo, Une situation qui s'est finalement pérennisée puisque, deux minutes après son retour sur la pelouse, Bastien Chalureau a encore brillé par son indiscipline. Se rendant coupable d'un plaquage haut sur Tomas Cubelli, le deuxième-ligne du MHR a écopé d'un deuxième carton jaune, synonyme de carton rouge.

A quatorze, Montpellier a fini très fort

Mais, à quatorze contre quinze, les joueurs de Philippe Saint-André ont semblé se libérer. Sur une action initiée par Julien Tisseron, Anthony Bouthier a percé plein axe avant de retrouver Vincent Rattez sur l'aile droite. L'ailier montpelliérain a alors fait parler sa point de vitesse pour aplatir en coin. Un essai qui a totalement sonné les Biarrots et leurs supporters. Des Basques qui ont bu le calice jusqu'à la lie puisque, à quatre minutes de la sirène, Masivesi Dakuwaqa a offert à son équipe le point de bonus offensif alors qu'il venait de prendre la place de Zach Mercer sur la pelouse. Sur un ballon de récupération, les passes se sont multipliées et l'ailier reconverti troisième-ligne a profité de la désorganisation de la défense du BO pour aplatir le troisième essai de sa formation. Les Basques ont tenté de sauver l'honneur mais sans réussite. Montpellier prolonge sa série d'invincibilité avec ce sixième succès de suite (12-27) et revient provisoirement à hauteur de Toulouse au classement. Biarritz, de son côté, ne profite pas du revers concédé par Perpignan ce samedi face à Castres et reste lanterne rouge du Top 14.

TOP 14 / 13EME JOURNEE
Dimanche 26 décembre 2021
Perpignan - Castres : 19-20

Lundi 27 décembre 2021
Biarritz - Montpellier : 12-27
21h05 : La Rochelle - Lyon

Reporté à une date ultérieure
Racing 92 - Pau
Toulon - Bordeaux-Bègles
Brive - Clermont
Toulouse - Stade Français Paris

Vos réactions doivent respecter nos CGU.