Les Bleus se testent avant le Mondial

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 04 janvier 2023 à 12h23

A une semaine de ses débuts dans le Mondial, les Bleus affrontent les Pays-Bas mercredi au Mans, puis les Egyptiens ou les Tchèques samedi. L'occasion pour Guillaume Gille d'effectuer ses derniers réglages avant d'être "jeté à blanc dans le grand bain".

L'objectif est clair, comme l'a rappelé Ludovic Fabregas. Les Bleus doivent "redevenir champions du monde à la fin de ce mois de janvier", a martelé le pivot tricolore. Depuis le titre mondial de 2017, le Perpignanais et ses coéquipiers ont échoué deux fois consécutivement en demi-finales, manquant la médaille de bronze lors de la dernière édition, comme à l'Euro 2022. Sacrés champions olympiques entre ces deux déceptions, les Bleus espèrent donc retourner sur le toit du monde lors de cette édition 2023, qui se déroule en Pologne et en Suède du 11 au 29 janvier. Et c'est contre les Polonais, dans un Spodek de Katowice en fusion, que les hommes de Guillaume Gille vont débuter la compétition mercredi prochain.

"Être d'emblée dans le bon tempo"

"On va être jeté à blanc dans le grand bain face au pays co-organisateur de ce Mondial", prévient le sélectionneur français sur le site de la fédération, lui qui "connaît la ferveur des Polonais, la chaleur de leur salle et l'ambiance qui règne autour des sports-collectifs polonais", et annonce un match "déterminant dans cette première phase, au sein d'une poule dense qui nous obligera à être d'emblée dans le bon tempo pour laisser les Polonais derrière." Une semaine avant ce choc, ses hommes vont affronter les Pays-Bas mercredi soir (20h45), au Mans, dans le cadre du Tournoi de France. L'occasion de se tester et de monter en puissance, avant de jouer samedi, à Orléans, contre l'Égypte ou la République tchèque, opposés mercredi (18h) dans la Sarthe.

Gille va pouvoir effectuer ses derniers réglages, alors qu'il a enregistré le forfait d'un nouveau joueur. Après Aymeric Minne (cheville), Hugo Descat (ménisque), Timothey N'Guessan (main), Karl Konan (pied) et Wesley Pardin (cheville), le Montpelliérain Kyllian Villeminot (genou) a dû lui aussi renoncer. Mais le sélectionneur tricolore dispose de nombre de solutions, et devra écarter un dernier élément pour livrer sa liste officielle de 18 joueurs dimanche, même s'il pourrait emmener tout son groupe en raison des changements possibles en cours de compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.