National 1 : La course pour la montée plus serrée que jamais

National 1 : La course pour la montée plus serrée que jamais©Media365
A lire aussi

Clément Pédron : publié le jeudi 26 novembre 2020 à 14h45

Le Red Star, Cholet et Quevilly-Rouen avaient l'occasion de se rapprocher du leader bastiais en cas de succès mardi dans leur match en retard. Et heureusement pour les suiveurs du National, les trois formations se sont imposées. Tout est relancé.



On pensait le Sporting Club de Bastia tranquille leader avec 25 points mais le championnat de National, perturbé par les nombreux reports de matchs dû au Covid-19, réserve encore de belles surprises cette saison. Depuis vendredi dernier, plusieurs équipes rattrapent leur(s) rencontre(s) afin de réguler le classement et le moins que l'on puisse dire est que cela remet tout en cause ou presque. C'est désormais une course à la montée à quatre formations pour le moment : SC Bastia, SO Cholet, Red Star et Quevilly-Rouen. Les Insulaires ne possèdent plus que trois points d'avance sur les deux premiers cités et quatre sur le troisième. Mais, il ne faut pas oublier qu'il reste un dernier match en retard à disputer pour les joueurs du Maine-et-Loire et les Normands... Mais avant cela, Cholet, le Red Star et Quevilly-Rouen ont eu la bonne idée de s'imposer mardi et tout le championnat se trouve relancé.

Tout d'abord, les Choletais recevaient les Corses de Bastia-Borgo qui restaient pourtant sur deux victoires (contre Boulogne et Sète) et un nul (contre Annecy). Dos à dos à la pause (1-1) avec des buts de Maggiotti (1-0, 11') pour les locaux et Isidor (1-1, 35'), les joueurs de Stéphane Rossi peuvent se satisfaire de l'exclusion du défenseur bastiais Hamdi (51') qui a pesé dans la balance en deuxième période. Dans les dernières minutes du match, les Choletais crucifiaient des Corses émoussés grâce à Sambu (2-1, 81') et Konaté (3-1, 84'). Ce résultat confirmait la domination du SO dans son stade depuis le début de saison (4 succès, 2 nuls). « C'est un match où j'ai beaucoup souffert, reconnaissait Stéphane Rossi à la fin du match. On a entamé le match d'une mauvaise manière pendant une dizaine de minutes avant de prendre le jeu à notre compte. On a réussi à ouvrir le score sur un coup de pied arrêté mais on a concédé l'égalisation, on a donné l'occasion à Bastia-Borgo de redresser la tête. Et jusqu'à la mi-temps, nous n'étions plus dans les efforts. Il a fallu remobiliser tout ça. Cela n'était pas facile car Bastia-Borgo a bien défendu. Il fallait écarter le jeu, ne surtout pas paniquer.  »

Quevilly-Rouen et le Red Star imitent Cholet

Face à la belle opération des Choletais, les Rouennais et les Audoniens se devaient d'obtenir un résultat similaire. Le Red Star de Vincent Bordot accueillait sur sa pelouse synthétique, la formation de l'US Avranches qui n'est pas franchement en forme. Les Normands se sont inclinés (2-1) en Corse contre le Sporting lors du dernier match et ont un mal récurrent cette saison qu'ils ne parviennent pas à corriger. Un mal qui s'est une nouvelle fois matérialisé contre le Red Star où une erreur individuelle de l'arrière-garde a plombé les joueurs de Frédéric Reculeau (1-0). Inoffensif devant, perméable à l'arrière, Avranches a précipité sa chute et aidé les hommes de Vincent Bordot à poursuivre une série de quatre matchs sans défaite (3 victoires et un nul).

Il ne restait donc plus que le dernier larron, l'US Quevilly-Rouen, éloigné d'un petit point par rapport au Red Star et Cholet, pour venir titiller tout le monde. Après quatre rencontres sans défaite, les Bretons de Saint-Brieuc avaient à cœur de bousculer une formation normande en pleine remontée. À peine trois jours après son succès récolté à domicile contre Bourg-en-Bresse (2-0), Quevilly-Rouen a rempli son objectif en venant à bout du Stade Briochin (2-1). Dos à dos à la pause, Manoubi Haddad a délivré les locaux à l'heure de jeu avant que son coéquipier Ottlman Dadoune ne double la mise au terme de la partie. Dans le temps additionnel, les Costarmoricains réduisaient l'écart grâce à Devon Romil mais ce sont bien les hommes de Bruno Irles qui s'imposaient. « J'étais convaincu que le match allait se décanter en seconde période et qu'en suivant le plan de jeu on allait y arriver, avoue l'entraîneur normand. En face, il y avait une très belle équipe de Saint-Brieuc. On a mis beaucoup de pression, cela nous a permis d'aller chercher de belles occasions dans le jeu, et cette belle victoire. » Avec ces résultats, la 14eme journée de National qui débute ce vendredi, devrait faire des étincelles. 

Les résultats des matchs reportés du mardi 24 novembre

SO Cholet - FC Bastia-Borgo : 3-1 ; Quevilly-Rouen - Stade Briochin : 2-1 ; FC Villefranche Beaujolais - FC Sète : 0-1 ; Red Star - US Avranches : 1-0 ; FC Annecy - SC Lyon : 1-1 ; US Orléans - US Boulogne : 1-0.

Le programme de la 14eme journée de National 

FC Bastia-Borgo - US Concarneau ; US Orléans - Bourg-en-Bresse ; US Créteil - FC Villefranche Beaujolais ; SC Lyon - SC Bastia ; Stade Briochin - US Boulogne ; Stade Lavallois - FC Sète ; FC Annecy - Quevilly-Rouen ; SO Cholet - Red Star ; US Avranches - Le Mans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.