OM : Thauvin a vécu une "sorte de dépression" avec le club

OM : Thauvin a vécu une "sorte de dépression" avec le club©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 24 juin 2022 à 19h33

Parti libre de l'OM il y a un an en direction des Tigres de Monterrey, Florian Thauvin s'est exprimé ce vendredi soir sur les raisons de ce choix. Il a notamment indiqué avoir traversé une "sorte de dépression" à Marseille, un club à la pression constante qui a engendré la perte de "passion" du joueur.


Son choix avait fait parler. Lors de l'été 2021, Florian Thauvin, alors en fin de contrat et donc libre, avait pris la décision de quitter l'OM et rejoindre André-Pierre Gignac du côté des Tigres de Monterrey. Une destination qui, aux yeux de certains, n'était pas forcément adéquate avec une carrière au haut niveau. Désormais âgé de 29 ans, il a inscrit 5 buts et 3 passes décisives en 29 matchs joués avec sa nouvelle formation lors de l'exercice écoulé, terminé en en demi-finales du tournoi de clôture, avec une élimination contre l'Atlas (3-0 ; 4-2).

"Certaines choses ont été difficiles à avaler"

Ce vendredi soir, lors de l'émission 'Rothen s'enflamme' sur RMC Sport, Thauvin a justifié son départ de Marseille à travers une usure mentale très importante après huit ans passés sous le maillot du club phocéen - et un passage de six mois à Newcastle dans l'intervalle. Celui qui avait réalisé son "rêve de gamin" en signant à l'OM a rappelé sa chance d'avoir été Champion du monde avec les Bleus en Russie durant cette période. "C'est un club qui est extraordinaire, qui est magnifique mais c'est un club qui est dur. Il y a énormément de pression au quotidien, je suis passé par des moments difficiles, notamment psychologiquement où certaines choses ont été difficiles à avaler", a-t-il assuré.

"J'ai perdu cette passion" avoue Thauvin, marqué par la pression à l'OM

Marqué par la pression de l'environnement (obligation de résultats, pression des supporters et des médias), l'ancien élément de Bastia a souligné la "pression constante" inhérente au fait d'évoluer avec l'OM. "Quand tu joues bien une semaine tu es le meilleur joueur du monde et la semaine d'après tu n'es plus à mettre sur le terrain. Ce sont des choses que j'ai eu du mal à vivre et ça a duré de longues années et à un certain moment j'ai perdu cette passion", a raconté Thauvin, qui a dû consulter un préparateur mental.

De là à parler de dépression ? "Oui, à une certaine période, c'était une sorte de dépression parce que tu as le moral dans les chaussettes et la dépression ça part de là. Ce qui était important pour moi, c'était de retrouver cette passion du football, celui auquel on joue quand on est gamin", a notamment expliqué Thauvin, qui a retrouvé depuis "une ambiance familiale" chez les Tigres, après avoir été lassé par la mentalité "chacun pour sa gueule" observée durant "pas mal d'années" à l'OM et dont il ne voulait plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.