Al-Ittihad : Le duo Zidane-Benzema reformé ?

Al-Ittihad : Le duo Zidane-Benzema reformé ?©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 10 novembre 2023 à 18h05

Nuno Espirito Santo débarqué de son poste d'entraîneur, Al-Ittihad est à la recherche d'un coach et selon nos confrères du Figaro, Zinédine Zidane serait en tête de liste. Les dirigeants saoudiens rêveraient de reformer le tandem du Real Madrid entre le champion du monde 1998 et Karim Benzema.


Al-Ittihad, 6ème de la Saudi Pro League, cherche un nouvel entraîneur. Défaits lundi soir par les Irakiens d'Al-Qowa Al-Jawija (2-0) en Ligue des Champions d'Asie, Karim Benzema, N'Golo Kanté et leurs coéquipiers ne sont désormais plus dirigés par Nuno Espirito Santo, qui paierait notamment sa mauvaise relation avec le Ballon d'Oe 2022, selon Relevo. De mauvaise relation, en revanche, il n'y en a pas entre Zinédine Zidane et l'avant centre, alors que le technicien français, sans club depuis son départ du Real Madrid en 2021, serait le rêve des dirigeants saoudiens, d'après des informations de nos confrères du Figaro. Figurant tout en haut de la liste dans les candidats au poste du prochain entraîneur, 'ZZ' devrait se voir proposer un véritable "pont d'or" prochainement avec l'idée, pour Al-Ittihad, de reformer le tandem Zidane-Benzema, qui a notamment remporté trois Ligues des Champions (2016, 2017 et 2018) et deux championnats d'Espagne (2017 et 2020) quand le premier a entraîné le second au Real Madrid.

Mourinho également ciblé, Renard en option peu crédible

Zidane ne serait pas l'unique option à laquelle songerait Al-Ittihad, cependant. Nos confrères du Figaro avancent également le nom de José Mourinho, sous contrat jusqu'en prochain avec l'AS Rome. A des degrés divers, Julen Lopetegui, notamment ancien sélectionneur de l'Espagne et libre de tout contrat, mais également Laurent Blanc et, plus surprenant, Hervé Renard, actuel sélectionneur de l'équipe de France féminine, seraient aussi des options citées pour le poste de nouvel entraîneur d'Al-Ittihad. Toutefois, concernant Renard, il est difficile d'imaginer un futur en Arabie Saoudite, alors que les JO de Paris 2024 approchent à grands pas et que le sélectionneur des Bleues n'a cessé de mettre en avant son envie d'y performer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.