Juventus Turin : Pirlo aborde son avenir

Juventus Turin : Pirlo aborde son avenir©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 10 mars 2021 à 18h56

Après l'élimination de la Juventus Turin en huitièmes de finale de la Ligue des Champions face au FC Porto (3-2 a.p), Andrea Pirlo a évoqué son avenir en conférence de presse, regrettant les erreurs de ses joueurs.


La première expérience d'entraîneur connue par Andrea Pirlo pourrait possiblement être très courte. Intronisé en août dernier comme coach de la Juventus Turin, l'ancien maestro italien éprouve quelques difficultés depuis l'entame de la saison. Située à 10 points de l'Inter Milan en Serie A, la Vieille Dame - qui compte un match en moins - a été éliminée de la Ligue des Champions, mardi soir au stade des huitièmes de finale face au FC Porto (2-1, 3-2 a.p). Comme en 2019, face à l'Ajax Amsterdam, puis contre l'OL, la saison passée, la Juve n'a pu se sublimer en Europe.

"On a commis quatre erreurs en deux matchs, c'est beaucoup"

"On a commis quatre erreurs en deux matchs, c'est beaucoup. Quand tu fais autant d'erreurs, c'est normal de pouvoir être éliminés en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Comment on rebondit ? En oubliant ce match, il va falloir quelques jours et puis on va se concentrer sur le Championnat. On est mars, il reste beaucoup de matchs, il faudra faire au mieux pour remonter au classement", a-t-il expliqué en conférence de presse. Il a par ailleurs reconnu ne pas avoir compris le comportement de son mur, lors du coup-franc inscrit par Oliveira durant la prolongation : "Les joueurs n'ont pas compris l'importance de ce tir, peut-être du fait qu'il était lointain, et ils se sont tournés. Quand tu fais cette erreur, tu la paies et tu ne vas pas en quarts."


Alors forcément, la question de son avenir a été évoquée. "Je ne sais pas si Maurizio Sarri avait été remplacé la saison dernière à cause de l'élimination (en huitièmes de finale de Ligue des Champions face à l'OL, ndlr), moi je continue à travailler sur un projet plus large. Ce n'est que la première année de ce nouveau projet", a glissé le coach italien, confiant être "absolument serein" pour son futur. "Le président Agnelli ne m'a rassuré de rien car j'étais déjà calme, il m'a dit que le projet venait de commencer, les joueurs qui sont arrivés ont montré qu'ils étaient de la Juve et qu'ils pouvaient jouer dans des matchs de cette importance."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.