ASSE : Lourde sanction contre le club après les incidents contre Auxerre

ASSE : Lourde sanction contre le club après les incidents contre Auxerre©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 23 juin 2022 à 20h08

A la suite des incidents survenus lors du barrage perdu face à l'AJ Auxerre, l'AS Saint-Étienne a été lourdement sanctionnée par la Commission de Discipline de la LFP. Ainsi, les Verts écopent d'un retrait de six points dont trois ferme et de six matches à huis clos dont deux avec sursis, dans l'optique de la prochaine saison de Ligue 2.


L'entame de la saison de Ligue 2 sera très compliquée pour l'AS Saint-Étienne. Le 29 mai dernier, les Verts s'inclinaient après une séance de tirs au but (1-1 ; 5 tirs au but à 4) lors du barrage retour L1/L2 face à Auxerre et étaient relégués en Ligue 2. Cela avait occasionné une colère importante des supporters présents à Geoffroy-Guichard. Des fumigènes avaient été lancés en direction du couloir menant aux vestiaires, notamment, et un comportement hostile envers les joueurs avait été observé.

Saint-Étienne ne fera pas appel

Par la suite, le club avait déploré l'attitude des supporters via un communiqué officiel. "Certains se sont rendus ensuite coupables de plusieurs dégradations et d'actes de violence en direction des acteurs du jeu, des agents de sécurité, des forces de l'ordre et du public de la tribune Pierre-Faurand. L'ASSE condamne fermement ces agissements, apporte tout son soutien aux personnes touchées et entamera les procédures judiciaires qui s'imposent".


Ce jeudi soir, les sanctions infligées par la commission de discipline de la LFP ont été dévoilées : six points de pénalité, dont trois avec sursis, pour démarrer la saison de Ligue 2. Mais également six matchs à huis clos pour Geoffroy-Guichard, dont deux avec sursis. Le club a également pris la parole à la suite de ces sanctions, exprimant qu'il n'allait pas faire appel de cette décision. "Le club en appelle avec gravité à la responsabilité de chacun afin que ces actes inqualifiables ne se reproduisent plus jamais à Geoffroy-Guichard", peut-on lire, puis de préciser que "ces mêmes comportements ont mis en danger des centaines de personnes, dont des enfants et des personnes handicapées. Diffusés dans le monde entier, ils ont fortement terni l'image du club".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.