PSG : Mbappé, encore un rebondissement

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 18 mai 2022 à 08h57

Le dossier Kylian Mbappé serait encore loin d'être réglé. Si le prodige de Bondy est annoncé avec insistance au Real Madrid, le PSG n'aurait pas dit son dernier mot...

Mais où jouera Kylian Mbappé la saison prochaine ? Alors que son contrat avec le PSG arrive à échéance le 30 juin prochain, chaque jour ou presque est marqué par un rebondissement dans ce feuilleton qui devrait bientôt connaître son épilogue. Dimanche, lors de la soirée des Trophées UNFP, celui qui a remporté son troisième titre de meilleur joueur de Ligue 1 n'a pas trop voulu s'épancher sur le sujet, mais a tout de même admis qu'il avait "quasiment" fait son choix.

La bombe du maire de Poissy

Un choix qui semblait s'orienter vers le Real Madrid, The Athletic assurant même mardi que Mbappé était tombé d'accord avec le club merengue concernant les modalités de son contrat. Tout en précisant que le PSG "tente toujours de le convaincre de changer d'avis." Mais dans la soirée, Karl Olive, le très médiatique maire de Poissy, où le futur centre d'entraînement du club parisien est en train d'être construit, a lâché une bombe sur Twitter. "L'immense Kylian Mbappé sera au PSG la saison prochaine. On en reparle...", a écrit ce proche d'Emmanuel Macron, le président de la République, qui n'a pas caché qu'il œuvrait pour que Mbappé reste à Paris.

Le Real moins confiant ?

Un message, depuis effacé, à prendre au sérieux ? On devrait en savoir plus dans les prochaines heures. Du côté de la capitale espagnole, on serait désormais un peu moins confiant quant à l'issue de ce dossier, a-t-on notamment pu entendre dans l'émission El Chiringuito, pas toujours très fiable. Mais selon le journaliste argentin Christian Martin, correspondant pour ESPN et La Nacion en Europe, le PSG aurait "considérablement augmenté son offre", pour qu'il gagne "plus que dans n'importe quel autre club". Ce qui ferait "douter" Mbappé et son clan. Le poker menteur continue...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.