Nice : Ratcliffe ne va pas céder à la panique

Nice : Ratcliffe ne va pas céder à la panique©Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 31 décembre 2020 à 20h40

Le président d'INEOS Football, propriétaire de l'OGC Nice, Bob Ratcliffe est monté au créneau afin d'afficher un soutien envers la direction en place chez les Aiglons.

L'OGC Nice n'a pas brillé, lors de la première partie de saison. Éliminé en phase de poules de la Ligue Europa avec une dernière place de groupe (3 points en 6 matchs), actuellement douzième de Ligue 1 et  ayant licencié Patrick Vieira, le club aspire à connaître une année 2021 plus réussie, sous la direction d'Adrian Ursea, l'entraîneur par intérim des Aiglons. Bob Ratcliffe, président d'INEOS Football, a tenu à prendre la parole ce jeudi, lors d'un entretien accordé à Nice-Matin. Dans la même veine que Julien Fournier, le directeur sportif, Ratcliffe n'a pas voulu s'alarmer face à la situation de l'équipe.


Le mercato ne sera pas actif à Nice, prévient Ratcliffe

"La patience, dans le sport en général et dans le football en particulier, est une vertu importante. Alors, nous sommes patients. Regardez la saison précédente : les résultats (de Patrick Vieira) ont lancé le projet Ineos footbal. Nous avons conscience de la qualité du club, de ses installations, de ses supporters. Nous avons Jean-Pierre (Rivère) et Julien (Fournier) qui sont les personnes qui vont nous aider à faire progresser le club et c'est tout ce que nous recherchions", a expliqué Bob Ratcliffe, en parlant de lui-même et de son frère, Jim. Face au début du projet, justement, Bob a jugé qu'il avait été très beau, sans doute trop : "Cinquième place et billet pour la Ligue Europa avec Nice, montée en première division suisse avec Lausanne, qualification en Ligue des champions africaine avec notre partenaire le Racing Club Abidjan. Bref, nous avons vécu une superbe saison 2019-2020. La nouvelle se déroule moins bien, mais c'est le football [...] Nous ne céderons jamais à la panique."


Dans l'optique de possiblement faire évoluer le groupe, le mercato hivernal pourrait être idéal, mais Bob Ratcliffe semble posséder une grande confiance envers les joueurs déjà présents. "Ne vous attendez pas à de nombreuses et coûteuses acquisitions. Le marché de janvier est fait pour rectifier une ou deux choses, pas pour empiler les recrues. C'est pour cette raison que je ne m'attends pas à ce que nous soyons très actifs sur ce mercato", a glissé le président d'INEO Football. Reste donc aux Kasper Dolberg, Jeff-Reine Adélaïde ou encore Amine Gouiri de trouver la bonne formule afin de remonter la pente en 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.