Nice - Fournier : "Une équipe qui est en déficit de confiance"

Nice - Fournier : "Une équipe qui est en déficit de confiance"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 30 décembre 2020 à 20h40

Le directeur du football de l'OGC Nice, Julien Fournier, a dressé un premier bilan de la saison de l'équipe azuréenne. Conscient de l'état de confiance des joueurs, il est plutôt optimiste pour le futur.

Actuellement douzième de Ligue 1, l'OGC Nice relève peu à peu la tête alors que le club azuréen a subi quelques déconvenues majeures, depuis l'entame de cet exercice 2020-2021. Humilié par le Bayer Leverkusen en Ligue Europa lors de son retour dans une compétition européenne (6-2), l'équipe a été éliminée dès la phase de groupes du tournoi, avec un total de 3 points et 16 buts encaissés en 6 matchs. Actuellement, Nice accuse un retard de 9 points sur Rennes, quatrième. De quoi oublier des ambitions pour l'Europe ? Julien Fournier est en tout cas convaincu de la qualité de l'effectif. "En termes de points, ce qu'on a fait sur la première partie de saison est insuffisant. Mais il reste plus de la moitié du Championnat. Vous parlez d'échec, moi je dis qu'on n'est pas dans les temps. L'échec, il sera à constater, ou pas, à la fin de la saison. On est tout à fait capables de se remettre dans la compétition. C'est une équipe qui est en déficit de confiance. Dans ces périodes-là, quand il y a beaucoup de jeunes joueurs et que le ballon commence à brûler les pieds, les garçons ont plus de mal à réagir. C'est ça qu'on doit tous corriger, en essayant peut-être d'apporter une retouche au mercato", a-t-il assuré.


Favre pisté par Nice ? Fournier botte en touche

"Depuis l'arrivée d'Ineos, on a essayé de tempérer l'attente des gens et d'expliquer que cela prendrait du temps. En seize ou dix-sept mois, il y a quinze nouveaux joueurs qui sont arrivés. C'est énorme", a expliqué Fournier, qui a aussi ciblé le poste à renforcer dans l'optique du mercato : "On cible le joueur qui nous manque derrière à cause de l'absence de Dante, un joueur qui pourra s'inscrire sur le moyen terme avec nous. Il y a beaucoup d'articles de presse sur la situation économique des clubs, mais parfois les agents et les journalistes font comme s'il n'y avait pas de crise économique du foot français. Mais elle est là, et elle est bien là."

Au sujet de l'intérim assuré par Adrian Ursea depuis le licenciement de Patrick Vieira, le 4 décembre dernier, Fournier a indiqué que le plan de départ n'est pas de continuer la saison prochaine avec lui. En outre, sondé au sujet de la possible piste menant à Lucien Favre, l'ex-entraîneur du Borussia Dortmund, il a répondu de façon évasive : "Je ne vais ni répondre oui, ni répondre non. Mais n'y voyez aucun message caché. Je ne donnerai aucun nom."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.