Nantes : Un hommage à Maradona et Sala fait le buzz 

Nantes : Un hommage à Maradona et Sala fait le buzz ©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le samedi 28 novembre 2020 à 13h14

Le FC Nantes a rendu hommage à Diego Maradona et Emiliano Sala avec un dessin qui n'est pas passé inaperçu, que ce soit en Argentine ou en Angleterre. 

 

Les hommages se sont multipliés à travers le monde depuis la disparition de Diego Maradona, décédé mercredi à 60 ans d'un arrêt cardiaque. De Buenos Aires à Naples en passant par Barcelone, on a tenu à dire adieu au "Pibe de Oro", dans un mélange d'émotion et de passion qui caractérise finalement bien l'iconique numéro 10 argentin. En France, les hommages ont débuté vendredi soir, à l'occasion du match d'ouverture de la 12e journée de Ligue 1 entre Strasbourg et Rennes (1-1).Les joueurs des deux équipes ont formé un M sur la pelouse de la Meinau, alors que retentissait "La Mano de Dios", le titre du chanteur Rodrigo en l'honneur de Maradona, que ce dernier interprète dans le documentaire que lui a consacré Emir Kusturica. C'est d'ailleurs cette version qui a été diffusée sur les écrans géants du stade alsacien. Une scène qui devrait se reproduire samedi après-midi (17h) au Vélodrome, lors d'OM-Nantes. Et le club nantais a lui rendu un hommage original à Diego Maradona. Même si son entraîneur n'était pas un grand fan de l'homme. 

Le FC Nantes a partagé sur Twitter le dessin d'un certain Armand Prin, où l'on voit son ancien joueur Emiliano Sala accueillir son illustre compatriote argentin au paradis. Un message qui a notamment fait parler en Argentine et en Angleterre. Et il a fait un véritable buzz sur le réseau social à l'oiseau bleu, avec près de 100 000 mentions "J'aime". Alors qu'il devait rejoindre le club de Cardiff, Sala avait été victime d'un accident d'avion au-dessus de la Manche le 21 janvier 2019. Et son corps avait été repêché et identifié deux semaines plus tard. Près de deux ans après, le litige entre les deux clubs n'est d'ailleurs toujours pas réglé, Cardiff refusant de régler les 17 millions du transfert de Sala à Nantes. Si la Fifa a donné raison au FCN en septembre 2019, le club gallois a interjeté appel devant le Tribunal administratif du sport, qui n'a toujours pas fixé de date d'audience. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.