L1 (J12) : Bordeaux renverse Reims !

L1 (J12) : Bordeaux renverse Reims !©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 31 octobre 2021 à 17h22

Dix-septièmes avec seulement 9 points pris en 11 rencontres, les Girondins avaient grand besoin de capitaliser pour prendre leurs distances sur la zone rouge... et pouvaient en cas de succès doubler les visiteurs du jour, seizièmes au coup d'envoi. Mais les Rémois voulaient faire oublier leur deuxième période coupable, qui leur avait coûté le derby de Champagne-Ardenne la semaine dernière.



Les locaux cherchaient à rassurer leur public d'entrée de jeu, en prenant les visiteurs à la gorge. A la 12eme, Rémi Oudin a récupéré un ballon côté gauche, puis trouvé Yacine Adli dans la boîte. Le milieu offensif a mis en retrait pour Ricardo Mangas. La frappe du Portugais partait bien, mais Moreto Cassama a eu le courage de dévier de la tête au-dessus de la barre.

Bordeaux imbuvable pendant plus d'une heure...

Le jeu des Girondins s'est par la suite délité. Plus justes collectivement, les Marnais ont progressivement pris le dessus. Lancé à la 21eme par Nathanaël Mbuku, Hugo Ekitike a cherché le centre-tir, et Stian Gregersen l'a découpé sur la fin de son geste ! M.Wattellier n'a pas bronché. Dix minutes plus tard, El Bilal Touré a osé et réussi une Madjer sur un centre au cordeau d'Alexis Flips. Benoît Costil a repoussé d'un beau réflexe.

Conscient de l'incapacité de ses partenaires à s'approcher sur attaque placée, Javairô Dilrosun a enroulé une superbe frappe de l'angle droit de la surface. Pedrag Rajkovic s'est envolé pour chasser le ballon de la lucarne main opposée. On jouait alors la 36eme. Dans la foulée, les Rémois ont obtenu un coup-franc bien placé. Flips l'a enroulé fort, EB.Touré a dévié du haut du crâne à l'entrée des 5,50, et Ekitike poussé au fond du genou. Une ouverture du score logique, tant les visiteurs avaient le monopole des situations chaudes. Douchés, les Girondins ne savaient plus quoi faire après avoir concédé l'ouverture du score. Fébrile, Costil s'est même fait chiper le ballon par Ekitike en fin de première période, mais la bonne couverture de Laurent Koscielny lui a sauvé la mise.

Dans le vestiaire, Vladimir Petkovic a tapé du poing sur la table, faisant entrer Sékou Mara, Abdel Medioub, Samuel Kalu dès la reprise des hostilités. Mais le contenu était toujours aussi médiocre, et ce sont les Marnais qui ont marqué à la 63eme. EB Touré s'est fait violence pour aller chercher une ouverture devant Mangas. Le Malien a remis vers Bradley Locko, qui venait de connaître sa troisième cape en Ligue 1. De l'angle droit de la surface, le nouvel entrant a levé la tête, enroulant une caresse du gauche qui a lobé Costil pour retomber dans le petit filet opposé ! Gérard Lopez préférait regarder son smartphone, les supporters sifflaient et les têtes des Bordelais étaient encore plus basses. Le FCGB, qui s'est lancé dans une politique de trading peu concluante sportivement, a alors rappelé Jimmy Briand, entré à la 66eme.

Puis la lumière est venue de Briand

Tombé en disgrâce, l'ex-international s'est rapidement mis en évidence, en centrant côté droit à la réception d'une touche. Si Wout Faes a dévié de la tête, Yacine Adli avait bien suivi au second poteau pour réduire le score d'une frappe croisée puissante sous la barre ! Timidement, le public se remettait à y croire. Cinq minutes plus tard, sur coup-franc, Kalu a fait mine de chercher une tête et mis le ballon au sol devant la mêlée. Auteur d'une course croisée, Briand a repris de l'intérieur et trouvé le soupirail droit de Rajkovic, masqué sur le coup !

Tout au bout du temps additionnel, le portier serbe pensait avoir tenu le nul, en se jetant devant l'incisif Timothée Pembélé. Mais le VAR appelait M.Wattellier pour une main décollée de Faes sur l'instant précédent. L'arbitre allait voir les images et désignait le petit point blanc. A la 6eme minute du temps additionnel (sur 3 annoncées), l'attaquant aux plus de 600 matches professionnels a donné la victoire aux siens d'un petit coup de patte sur la gauche, alors que le gardien rémois avait choisi l'autre côté ! Briand 3, Reims 2.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.