PSG, une première depuis 2007 !

PSG, une première depuis 2007 !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 03 avril 2021 à 23h49

Battu par Lille samedi au Parc des Princes (0-1), le Paris Saint-Germain a enregistré une troisième défaite consécutive à domicile en Ligue 1, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2007 ! 

 

La trêve internationale n'a visiblement pas fait que du bien aux Parisiens. Deux semaines après avoir fait voler en éclats l'OL, en s'imposant 3-0 au Groupama Stadium, ils ont rechuté samedi après-midi contre Lille (0-1), sur une réalisation de Jonathan David. Une défaite qui pourrait valoir très cher, puisqu'elle permet aux Dogues de reprendre la première place du classement à leurs hôtes, avec trois points d'avance. Les hommes de Mauricio Pochettino enregistrent ainsi leur troisième défaite consécutive au Parc des Princes en Ligue 1, après celles concédées contre Monaco (0-2) et Nantes (1-2). Ce qui est une grande première depuis octobre 2007 ! A l'époque, les Parisiens, alors entraînés par Paul Le Guen, avaient aussi subi trois revers de rang à domicile en championnat, face à Bordeaux (0-2), Rennes (1-3) puis Lyon (2-3). Et ils avaient finalement sauvé leur place dans l'élite à la toute dernière journée lors d'un déplacement à Sochaux, grâce au fameux doublé d'Amara Diané. 

Inquiétude avant le Bayern

Si les joueurs de la capitale n'auront cette fois pas à batailler pour conserver leur place en L1, ils vont devoir s'employer pour réussir à remporter un dixième titre de champion. Car au-delà de l'aspect statistique, les Parisiens inquiètent avant l'emballage final. Neymar, en recherche de rythme, est notamment apparu très nerveux, et s'est même fait expulser en toute fin de match suite à un accrochage avec le défenseur lillois Tiago Djalo, qui a également écopé sur cette action d'un deuxième carton jaune. L'absence de Marco Verratti s'est une nouvelle faite cruellement ressentir. Touché à la cuisse gauche avec la sélection italienne, le "petit hibou" est de nouveau positif au Covid-19 et manquera aussi le choc de mercredi sur la pelouse du Bayern Munich en quarts de finale de la Ligue des champions. Un remake de la dernière finale de C1 que manquera également Leandro Paredes, suspendu. Et les Parisiens ont intérêt à montrer un autre visage à l'Allianz Arena, face à des Bavarois également diminués en raison de l'absence de Robert Lewandowski. Ce qui ne les a pas empêchés de s'imposer samedi chez leur dauphin, Leipzig (0-1), et de s'envoler en tête de la Bundesliga. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.