PSG : Mbappé doit rester, selon Galtier

PSG : Mbappé doit rester, selon Galtier©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 08 avril 2022 à 17h15

Pour l'entraîneur de Nice, Kylian Mbappé, "locomotive de la Ligue 1", doit prolonger avec le PSG. "Tout le monde doit croiser les doigts pour qu'il reste en France", estime Christophe Galtier.



Restera, restera pas ? Chaque jour charrie son lot de rumeurs sur l'avenir de Kylian Mbappé, sous contrat avec le PSG jusqu'au 30 juin. Ce qui est certain, c'est qu'il n'a toujours pas prolongé, alors que le club de la capitale lui aurait fait une offre phénoménale pour qu'il reste. Le prodige de Bondy assure lui qu'il ne s'est pas encore décidé, et le Real Madrid, qu'il voulait rejoindre l'été dernier, continue de lui faire la cour. Si son futur reste donc toujours aussi indécis, il continue de briller sur les terrains, lui qui a livré un nouveau récital face à Lorient dimanche dernier au Parc des Princes (5-1), avec deux buts et trois passes décisives. Ce qui n'a pas échappé à Christophe Galtier, l'entraîneur de Nice, contre qui Mbappé n'aura d'ailleurs pas réussi à trouver la faille cette saison.

"J'espère que Kylian Mbappé restera dans notre championnat"

Pour Galtier, Mbappé est "un joueur fabuleux", qu'il qualifie tout simplement de "locomotive de la Ligue 1", et il espère qu'il va prolonger l'aventure à Paris. "Il faut croiser les doigts, tout le monde doit croiser les doigts pour que Kylian Mbappé reste en France. J'ose espérer que tous les supporters parisiens et tous ceux qui aiment le PSG souhaitent que Kylian reste. Il faut aussi que tout le monde, vous (les médias, ndlr) comme nous (les entraîneurs, ndlr) et les spectateurs ou téléspectateurs souhaitions que Kylian Mbappé reste au PSG", a ainsi lâché le coach des Aiglons, qui se déplacent à Nice dimanche. "Je ne sais pas s'il y a ou non des discussions, mais j'espère que Kylian Mbappé restera dans notre championnat." Les dirigeants parisiens aussi...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.