PSG : Le club valorisé à plus de 4 milliards d'euros

PSG : Le club valorisé à plus de 4 milliards d'euros©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365 : publié le lundi 28 novembre 2022 à 17h05

Dans un entretien accordé au Financial Times, le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, a confirmé être en discussions avec des investisseurs pour la vente d'une partie des parts du club de la capitale. Un club qui a été valorisé à plus de 4 milliards d'euros alors que la vente pourrait prendre un certain temps.



Le PSG est bien à vendre, du moins en partie. Si le Qatar se trouve au centre de l'attention en raison du Mondial 2022, dont la finale se déroulera le 18 décembre prochain, QSI planche sur le futur du club de la capitale. Ce lundi, au cours d'un entretien accordé au Financial Times, Nasser Al-Khelaïfi a confirmé que QSI cherchait bien à vendre des parts "depuis l'été dernier", comme cela avait déjà été évoqué une première fois la semaine dernière. Pour autant, le dirigeant s'est montré plutôt rassurant envers les fans du club de la capitale, car il ne s'agit pas de vendre tout le club, mais céder jusqu'à 15% du capital du PSG.

Une vente qui pourrait prendre "plusieurs mois"

Dans cette optique, le président du club de la capitale a précisé que deux fonds d'investissements nord-américains se sont déjà montrés intéressés pour devenir actionnaire minoritaire. "Le PSG est un investissement dans le sport, nous sommes fiers du club et de nos supporters. Nous avons un projet à long terme ici", a-t-il commenté, valorisant le club de la capitale à plus de 4 milliards d'euros. Pour rappel, l'investissement initial était de 70 millions, en 2011. Alors que le processus afin de faire entrer un actionnaire minoritaire pourrait prendre "plusieurs mois" selon 'NAK', il a également évoqué le dossier du stade, avec le souhait de voir le PSG jouer devant plus de supporters. "Nous avons besoin d'un nouveau stade. Nous devons posséder le stade", a-t-il assuré. Selon lui, le club "étudie également sérieusement différentes options" dans le cas où il serait impossible de conclure une vente du Parc des Princes avec la ville de Paris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.