OM : Le club veut rompre avec les associations de supporters

OM : Le club veut rompre avec les associations de supporters©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le lundi 15 février 2021 à 21h56

Consécutivement à l'annonce de la mise en place, ce lundi après-midi, du projet Agora OM, le club a mis en demeure certaines associations de supporters et aspire à rompre la convention qui les lie sur la campagne d'abonnements.


Ce lundi après-midi, on apprenait la mise en place future du projet "Agora OM". Basé sur une idée du président du club, Jacques-Henri Eyraud, le projet fait suite aux incidents à la Commanderie commis par 300 supporters marseillais il y a quinze jours. Le torchon brûle de plus belle encore, entre le club phocéen et les associations de supporters. Selon des informations de La Provence, celles-ci viennent de recevoir un mail de la part de Hugues Ouvrard, le directeur général du club. Il explique que la direction du club phocéen aspire à rompre la convention qui la lie au sujet des campagnes d'abonnement, à la suite des incidents de La Commanderie.

Dans une relation devenue chaotique, l'OM apporte des précisions

Les fans olympiens se sont rapidement indignés à travers les réseaux sociaux. Et ils ne sont pas seuls. Benoît Payant, le maire de Marseille, a également partagé son sentiment. "Les supporters sont l'âme du club. Leur mise en demeure par la direction est incompréhensible, il ne peut pas y avoir des dizaines de milliers de Marseillais qui payent les conséquences de quelques excités, déjà devant la justice. J'ai écrit à Jacques-Henri Eyraud pour qu'il calme le jeu", a-t-il indiqué sur son compte Twitter.


Auprès de La Provence, le club a tenu à préciser quelques détails. "Il a été signifié une mise en demeure en vue de leur demander leurs observations suite aux graves incidents qui se sont déroulées à La Commanderie. Nous attendrons donc leurs observations pour envisager ce que le club décide de prendre comme mesure. C'est un processus très classique au regard des graves violences et dégradations qui se sont déroulées, comme ferait tout club responsable. Personne ne peut tolérer ces évènements", a expliqué la direction de l'OM.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.