Marseille : Le club lance " Agora OM "

Marseille : Le club lance " Agora OM "©Media365

Joana Guerra Mota, publié le lundi 15 février 2021 à 18h03

À la suite des incidents survenus à la Commanderie il y a quinze jours, les dirigeants de l'OM ont décidé de lancer « Agora OM ». L'objectif ? Réunir tous les supporters du club dans le cadre d'une discussion entre les deux parties sur le supportérisme.

Pour renouer avec ses supporters, l'Olympique de Marseille a créé « Agora OM ». Il s'agit d'une concertation avec « l'ensemble des amoureux de l'OM, de son histoire et de ses valeurs ». Le club a annoncé la mise en place de ce projet par le biais d'un communiqué. Il commencera début mars. Cette idée du président du club, Jacques-Henri Eyraud, fait suite aux incidents à la Commanderie commis par 300 supporters marseillais il y a quinze jours. C'est Hugues Ouvrard, directeur général de l'OM, qui se chargera du projet : « Ce projet doit permettre à toutes celles et ceux qui aiment l'OM de s'investir pleinement pour créer et impulser un nouveau mode de supportérisme au sein de l'Institution OM. Nous nous engageons à proposer cette initiative aux Marseillais et attendons avec impatience les fruits de cette grande concertation, que nous nous honorerons d'accompagner pour que ces projets prennent forme rapidement et durablement ». 


Du jamais vu en France

« Agora OM » est un moyen pour le club de montrer qu'il ne tolérera plus les violences. Cette concertation sera composée de « groupes de travail, de plateformes d'échange d'idées et d'appels à projets pour que direction et supporters s'unissent dans la définition du supportérisme, et pour que vive et demeure l'Institution OM, populaire et diverse ». Le but étant de « se réapproprier le terme de supporter pour que celui-ci ne soit plus capté par des bandes violentes » comme il est indiqué sur le communiqué. Le club n'a pas encore donné plus de détails sur comment il compte organiser tout cela en pleine période de pandémie. Ce gros projet reste du jamais vu en France et il s'agit peut-être d'une avancée concernant la suppression de la violence dans le monde du football et du sport en général. Affaire à suivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.