LOSC - Fonte : "Ne pas oublier tout ce qu'on a fait"

LOSC - Fonte : "Ne pas oublier tout ce qu'on a fait"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 07 mai 2022 à 16h04

Les supporters du LOSC n'ont pas aidé les joueurs vendredi soir devant Monaco, d'après José Fonte. Vaincus 2-1 à domicile (36eme journée de Ligue 1), les Dogues ont eu le sentiment d'être lâchés par leurs propres fans.



Les Lillois n'ont pas réussi à empêcher la huitième victoire consécutive de l'AS Monaco en Ligue 1, vendredi soir sur leur pelouse (1-2). Lâchant complètement prise en cette fin de saison, les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont été clairement pris en grippe par leurs supporters. "C'est difficile, c'est notre public et ça doit être notre force, regrette le capitaine José Fonte. On doit toujours être ensemble, ils doivent nous apporter leur soutien et c'est compliqué d'entendre ces moqueries et leurs applaudissements à l'adversaire, ça n'aide pas du tout l'équipe."

"Les jeunes sont plus nerveux, tout le monde est frustré"

Les Dogues, qui ont perdu quatre de leurs cinq derniers matchs, peuvent quitter le top 10 samedi en cas de victoire de Brest devant Strasbourg. "Les jeunes sont plus nerveux, tout le monde est énervé et frustré, poursuit le défenseur portugais de 37 ans. On peut comprendre, mais il ne faut pas oublier tout ce qu'on a fait. Le titre, et même la saison d'avant... En août, on gagne encore le Trophée des champions pour la première fois de l'histoire du club."


Les Lillois se sont aussi qualifiés pour les huitièmes de finale de Ligue des champions, en remportant leurs trois derniers matchs (2-1 à Séville, 1-0 contre Salzbourg et 3-1 à Wolfsbourg) alors qu'ils ne comptaient qu'un point sur neuf possibles pour démarrer leur campagne européenne, avant d'être éliminés par Chelsea (défaites 2-0 à Londres puis 2-1 en France). Si les joueurs continuent de faire les efforts comme ils peuvent, Fonte explique aussi cette mauvaise passe par la perte de joueurs importants : Mike Maignan et Adama Soumaoro étaient partis cet été, Jonathan Ikoné a emboîté le pas cet hiver - sans parler de Hatem Ben Arfa, écarté après avoir mis en cause son entraîneur. Et face à Monaco, Renato Sanches comme Burak Yilmaz étaient suspendus...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.