Lorient : Affronter Messi, "une chance inouïe" pour Pelissier

Lorient : Affronter Messi, "une chance inouïe" pour Pelissier©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 22 décembre 2021 à 14h50

L'entraîneur lorientais se réjouit de croiser la route de Lionel Messi, qui se déplace au Moustoir mercredi soir avec le PSG, un joueur qu'il allait voir jouer à Barcelone quand il entraînait Luzenac.



S'ils pensaient mettre fin à leur terrible spirale en 32es de finale de la Coupe de France, les Lorientais, qui restaient sur onze matchs consécutifs sans victoire, ont enregistré une huitième défaite d'affilée samedi dernier à Rennes (0-1). Pas de quoi préparer de la meilleure des manières le match de gala contre le PSG, mercredi soir (21h) au Moustoir, pour l'avant-dernier de Ligue 1. "Ça va être très dur, on le sait, confie au site du FC Lorient le jeune défenseur allemand Moritz Jenz. C'est la meilleure équipe en France, peut-être même en Europe, voire dans le monde. Mais on va se battre, en étant agressifs dans le bon sens du terme. On va prendre ce match comme une finale, le jouer pleinement pour remporter des points." Des Merlus qui enregistrent le retour de Vincent Le Goff, mais sont toujours privés de Jérémy Morel, Fabien Lemoine, Stéphane Diarra et Samuel Loric.

"Un rêve pour tout le monde"

Côté parisien, si Thilo Kehrer et Eric Junior Dina-Ebimbe, testés positifs au Covid-19, ne sont pas du déplacement en Bretagne, tout comme Kylian Mbappé et Marco Verratti, suspendus, et Neymar, blessé, Mauricio Pochettino pourra en revanche compter sur Sergio Ramos et Lionel Messi, dont son homologue lorientais est un très grand fan. "C'est un rêve pour tout le monde, a ainsi avoué Christophe Pelissier en conférence de presse. Lorsque j'entraînais Luzenac, j'allais voir beaucoup de matchs au Camp Nou, à Barcelone. C'était exceptionnel de voir jouer Léo Messi. De l'affronter, on n'y aurait jamais cru, même en début de saison. C'est une chance inouïe d'avoir un joueur comme ça dans le championnat de France, on ne s'en rend pas compte. Quoi qu'il arrive, on aura joué contre lui, et c'est exceptionnel."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.