Ligue 1 : Genesio est "prêt à entraîner un autre club français" que l'OL

Ligue 1 : Genesio est "prêt à entraîner un autre club français" que l'OL©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le lundi 25 janvier 2021 à 21h17

Sans club depuis la fin de son aventure avec le Beijing Guoan, Bruno Genesio n'est pas fermé à un éventuel retour dans le Championnat de France de Ligue 1. Il s'est dit prêt à évoluer sur le banc d'une autre équipe que l'OL.



Le 6 janvier dernier avait marqué la fin de la collaboration entre le Beijing Guoan et Bruno Genesio. Arrivé en juillet 2019 en Chine, le technicien était parvenu à un accord pour ne pas prolonger son contrat, qui s'achevait en décembre dernier. Du fait de la situation sanitaire dans le pays, il avait notamment expliqué les raisons de son choix : "Il y a deux choses qui ont joué, le contrat et le fait que ça reprenne encore dans une bulle (à partir de mars). Car cette période a été dure à vivre familialement et la préparation commence déjà fin janvier", avait-il assuré à L'Equipe. Quasiment privé de contact extérieur durant six mois, il a souhaité revenir auprès de ses proches.

"Aucun contact avec des clubs français pour l'instant"

Au micro de Telefoot la chaîne, l'ancien entraîneur de l'OL a fait le point sur ses désirs. La possibilité de le voir ailleurs qu'à Lyon, en Ligue 1, est possible, dans son esprit, et il l'a affirmé clairement. "Ce n'est pas inimaginable. Il y en a un dans lequel je ne pourrais pas, on vient d'en parler (Saint-Étienne, ndlr). Je suis prêt à entraîner un autre club français que l'Olympique Lyonnais", a-t-il assuré. Au sujet d'un possible intérêt de l'OGC Nice, Genesio a expliqué n'avoir "aucun contact avec des clubs français pour l'instant."


Son état psychologique a aussi été développé de sa part. Le technicien âgé de 54 ans a reconnu avoir été marqué par son passage en Chine. "Je suis rentré d'une période assez difficile sur le plan mental, même si elle a été réussie sur le plan des résultats. Je profite des bons moments, des amis, de ma famille. Je regarde des matchs. Je me pose des questions sur mon avenir. J'ai besoin d'un nouveau challenge, sportif mais aussi humain. J'accorde beaucoup d'importance au côté humain. Ce sera de plus en plus prépondérant  dans le foot", a-t-il prédit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.