Baromètre L1/L2 : Le point sur les descentes et montées

Baromètre L1/L2 : Le point sur les descentes et montées©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le mardi 20 avril 2021 à 10h17

Alors que la fin de la saison approche, Dijon a repoussé l'officialisation de sa relégation en Ligue 2 grâce à sa victoire contre Nice (2-0), alors que Troyes s'est imposé contre Caen (1-0) pour se rapprocher un peu plus d'un retour dans l'élite. On fait le point.



En Ligue 1, comme en Ligue 2, il ne reste plus que cinq journées avant la fin de la saison. Pourtant, le suspense est présent à tous les étages. Alors que Dijon aurait pu être mathématiquement relégué dès le week-end passé, une victoire contre Nice (2-0) est venue retarder l'échéance. Fouad Chafik et Yassine Benzia sur pénalty ont marqué pour sanctionner des Azuréens hors-sujet et permettre au DFCO de remporter son troisième match de la saison. Les Bourguignons restent derniers de l'élite mais ils reviennent à 10 unités de Nantes et 13 de Nîmes. En plus de Dijon, il n'y a que les Crocos qui ont marqué un point ce week-end dans le dernier quart du classement de la Ligue 1. Un match nul contre Strasbourg (1-1) a permis de consolider la place de barragiste des Gardois en prenant trois points d'avance sur Nantes et d'entretenir l'espoir de faire encore mieux. Lorient et Bordeaux, qui s'affrontent le week-end prochain dans le match de la peur, n'ont qu'un et deux points d'avance sur les Gardois. En manque de confiance, les Merlus et les Girondins ont un besoin urgent de points pour ne pas se faire peur. Devant eux, Strasbourg et Brest gardent six points d'avance sur la zone rouge.

Troyes y va tout droit

En Ligue 2, le rythme s'accélère à l'approche des play-offs. Dès ce mardi, la 34eme journée aura lieu. Alors qu'il n'y a que neuf points entre le leader troyen et le Paris FC, cinquième, l'ESTAC a quand même fait une très belle opération ce week-end en triomphant de Caen (1-0). En assurant le service minimum, les hommes de Laurent Batlles ont pris cinq points d'avance sur Clermont pour se rapprocher d'une promotion directe. Toulouse s'est aussi imposé sur la plus petite des marges face à Châteauroux (1-0) pour prendre seul la deuxième place du classement. Le Téfécé à deux points de plus que les coéquipiers de Jim Allevinah. Entre les Clermontois, les Grenoblois et le PFC, c'est le statut quo avec deux points entre chacun d'eux. Les places n'ont même pas changé : les trois formations ont été tenus en échec et ont simplement un point de plus que la semaine dernière. Ces trois prétendants à la montée doivent se méfier d'Auxerre qui est revenu à deux points grâce à son septième match consécutif sans défaite. Cette série en cours prouve que tout est encore possible d'ici la fin de la saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.