D1 Arkema : Pour les Parisiennes, "rien n'est fait"

D1 Arkema : Pour les Parisiennes, "rien n'est fait"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 31 mai 2021 à 11h46

Malgré le match nul du PSG à Lyon (0-0), Olivier Echouafni et ses joueuses ne s'enflamment pas, même si le premier titre de l'histoire du club n'est plus très loin...



Les Parisiennes y sont presque ! Dauphines des Lyonnaises à huit reprises depuis dix ans (2011, 2013, 2014, 2015, 2016, 2018, 2019 et 2020), les joueuses de la capitale pourraient finir par devancer les Rhodaniennes et remporter ainsi le premier titre de champion de France de l'histoire de leur club. En déplacement au Groupama Stadium dimanche soir, elles ont décroché un match nul 0-0 contre l'OL, et conservent ainsi un point d'avance sur leurs rivales avant la dernière journée, qui les verra accueillir vendredi soir prochain (20h45) Dijon, chez qui elles l'avaient emporté 3-0 en octobre, alors que les Lyonnaises recevront dans le même temps Fleury. Déjà éliminées par les Parisiennes en quarts de finale d'une Ligue des Champions dont elles étaient quintuples tenantes du titre, ce qui avait coûté son poste à Jean-Luc Vasseur, depuis remplacé par l'ancienne joueuse Sonia Bompastor, ces dernières pourraient donc terminer la saison sans le moindre trophée.

"Mathématiquement, rien n'est fait, il reste encore un match, contre Dijon vendredi. Il n'y a pas d'euphorie, juste le sentiment du travail bien fait, accompli. On a bien négocié ce virage", a ensuite réagi en conférence de presse leur entraîneur Olivier Echouafni, après avoir dénoncé une "campagne de déstabilisation" alors que deux de ses joueuses, Christiane Endler et Signe Bruun, ont été annoncées à l'OL dans la semaine. "Les joueuses ont fait preuve de détermination, de courage, après une semaine qui n'a pas été simple. Cela fait partie du jeu, d'entendre beaucoup de choses sur nous, c'est une période de rumeurs, mais la grande force des joueuses a été d'être professionnelles, malgré la campagne de déstabilisation. Elles ont fait preuve de concentration dans ce match car elles veulent laisser une trace", a poursuivi l'ancien milieu de terrain qui, d'après L'Equipe, ne devrait pas prolonger son contrat avec le PSG. L'ancien entraîneur lyonnais Gérard Prêcheur (2014-2017) devrait être son successeur sur le banc parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.