Bleuets : Ripoll considère que l'Ukraine est un "premier tournant"

Bleuets : Ripoll considère que l'Ukraine est un "premier tournant"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 05 octobre 2021 à 18h20

Avant les deux rencontres des Bleuets dans le cadre des qualifications à l'Euro 2023, face à l'Ukraine (vendredi) et la Serbie (mardi prochain), Sylvain Ripoll s'est présenté en conférence de presse. Il a notamment donné des nouvelles de l'état physique d'Eduardo Camavinga, touché par un "énorme hématome".


Pour les Bleuets, l'heure est au rebond. Lancés dans les qualifications pour l'Euro 2023, les joueurs dirigés par Sylvain Ripoll restent sur un accroc très important, avec le match nul concédé face aux Îles Féroé, le 6 septembre dernier (1-1). Alors, avant de défier l'Ukraine, en tête du groupe H (vendredi, 18h30), puis la Serbie (mardi prochain, même heure), le sélectionneur des Espoirs a livré son sentiment, ce mardi en conférence de presse. "L'Ukraine est un prétendant à la première place dans notre groupe. J'ai presque envie de dire que c'est le match idéal pour se remettre sur de bons rails et se relancer. C'est un premier tournant. Je pense que dans un parcours de qualification, il y en a plusieurs, ce rassemblement-là en est un", a-t-il affirmé, considérant ses deux futurs opposants comme "deux équipes qui prétendent à la première place".

Cherki sélectionné pour combler un manque chez les Bleuets

Dans la liste des joueurs retenus pour ce rassemblement, les Lyonnais Malo Gusto et Rayan Cherki, le joueur du Bayer Leverkusen Amine Adli  ainsi que celui de La Spezia, Janis Antiste, ont été appelés pour la première fois. "Rayan a le potentiel identifié, c'est un joueur de talent, capable de faire des différences individuelles, ce qui lui manque, c'est de gagner du temps de jeu plus conséquent au fur et à mesure. Si je l'ai pris, c'est parce que j'ai identifié qu'on avait des manques sur cette capacité à faire des différences individuelles", a expliqué Ripoll au sujet du joueur de l'OL, qui compte 5 matchs de Ligue 1 sous la direction de Peter Bosz cette saison.

Camavinga ne s'est pas entraîné et souffre d'un "énorme hématome"

Eduardo Camavinga, lui, est resté aux soins. Remplacé à la mi-temps du match entre l'Espanyol Barcelone et le Real Madrid, dimanche en Liga (2-1), le milieu de terrain âgé de 18 ans souffre d'un "énorme hématome" au pied gauche selon le sélectionneur.  "On est dans la gestion jour après jour. Il est aux soins et ne va pas s'entraîner aujourd'hui, on verra demain", a-t-il indiqué. Le forfait lundi d'un autre milieu de terrain, Enzo Le Fée, ne sera pas compensé par un possible remplaçant. Après deux journées, la France occupe la deuxième place du groupe H, à deux unités de son futur adversaire, l'Ukraine. Les Bleuets seraient donc bien inspirés d'obtenir un résultat positif, vendredi à Brest.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.