FIFA : Infantino candidat à sa succession

FIFA : Infantino candidat à sa succession©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 31 mars 2022 à 19h50

Ce jeudi à Doha, Gianni Infantino, le président de la FIFA, a annoncé être candidat à sa succession, pour un troisième et dernier mandat. Par ailleurs, il a également évoqué le sujet de la Coupe du monde tous les 2 ans, retirée de l'ordre du jour.



A la veille du tirage au sort de la Coupe du monde 2022 (vendredi, 18 heures, heure française) se tenait le congrès annuel de la FIFA, ce jeudi à Doha. L'occasion pour le président de l'instance, Gianni Infantino, d'évoquer quelques thèmes, notamment celui de son avenir personnel. "Je briguerai ma réélection", a-t-il affirmé, officialisant donc sa candidature à un troisième et dernier mandat de quatre ans en 2023, comme relaté par L'Equipe. A la tête de la FIFA depuis 2016, ce juriste de formation n'a pour le moment pas d'opposant majeur déclaré.

Infantino nuance le projet de la Coupe du monde tous les 2 ans

Il a également eu quelques mots sur le sujet concernant la Coupe du monde tous les deux ans. Un projet qu'il a abordé à de nombreuses reprises ces derniers mois, comme Arsène Wenger, qui officie en tant que directeur du développement du football mondial de la FIFA. Retirée mercredi du menu de ce congrès annuel, ce thème demeure brûlant, sans pour autant être une priorité, vraisemblablement. Ainsi, Infantino a déclaré que "La FIFA n'a jamais proposé de Coupe du monde biennale", mais a évalué uniquement sa "faisabilité", selon des propos retranscrits par l'AFP.


Peut-être a-t-il été refroidi par le refus important, témoigné notamment du côté de l'UEFA, de la Conmebol, et de certaines ligues nationales ? Toujours est-il que le patron de la FIFA a appelé à un "compromis" à propos de la réforme du calendrier international, pour l'horizon 2024.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.