Coupe du Monde 2022 : Beckham très critiqué, notamment par Cantona

Coupe du Monde 2022 : Beckham très critiqué, notamment par Cantona©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 27 septembre 2022 à 23h02

David Beckham est vivement critiqué pour son action de promotion du Qatar avant la Coupe du Monde. Eric Cantona n'épargne notamment pas son ancien coéquipier de Manchester United.



Voilà une promotion qui passe mal, très mal. On le sait tous, enfin à moins d'habiter dans une caverne et d'être coupé du monde moderne, le Qatar va organiser la prochaine Coupe du Monde de football, à partir du 20 novembre (et jusqu'au 18 décembre, date de la finale programmée exceptionnellement cette année à une semaine de... Noël). Le Qatar, un petit pays riche et décrié dont David Beckham a décidé de promouvoir le tourisme et la culture. Le tout pour la rondelette somme de 10 millions de livres (l'équivalent de 11,5 millions d'euros).

Un chèque de 11,5 M€ pour Beckham

Ce contrat décroché par la star britannique ne passe pas du tout auprès de certains acteurs du ballon rond. En premier lieu, Eric Cantona, l'ancien partenaire du milieu de terrain à Manchester United qui ne regardera pas le prochain Mondial . Pour l'ancien joueur français, qui n'accepterait « pas du tout » le rôle endossé par Beckham si on le lui avait demandé, « Becks », qui a récemment fait douze heures de queue pour pouvoir rendre hommage à la Reine Elizabeth II , a commis une « grosse erreur ». « Je fais complètement le contraire. En janvier 2022, j'ai commencé à dire ça. J'étais peut-être le premier à le faire. Un ex-joueur payé pour faire ce genre de choses... Il se peut qu'ils ne sachent pas ce qui s'est passé là-bas. Ou, s'ils le savent, je pense qu'ils ont mal agi. Je pense qu'ils ont fait une grosse erreur. Une grosse, grosse erreur », a décoché Cantona auprès de The Athletic.


Beckham : « C'est la perfection pour moi »

David Beckham, qui est apparu dans des publicités en faveur du Qatar le 1er septembre, est vivement critiqué depuis. Sur les réseaux sociaux, notamment, où l'ex joueur du Real Madrid, de l'AC Milan ou du PSG est visé par des internautes déplorant le sort réservé à la communauté LGBT au Qatar. L'ONG Amnesty International avait également condamné la campagne de l'icône britannique, mettant en avant le « bilan épouvantable du pays en matière de droits humains ». Dans les clips publicitaires incriminés, Beckham apparaît sur une moto, un bateau, dans le désert sous une tente avec des hommes en tenue traditionnelle, ou encore sur un marché aux épices. « C'est la perfection pour moi, dit David Beckham dans des vidéos pour Qatar Tourism. C'est un endroit incroyable pour passer quelques jours. » « J'ai hâte d'y emmener mes enfants », ajoute l'ancien joueur au sujet du Qatar, dans le viseur des organisations de défense des droits humains qui fustigent notamment l'émirat gazier sur les conditions de travail des ouvriers ou sur la situation des minorités sexuelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.