Après la finale OM-Atlético, le patron de La Provence démissionne

Après la finale OM-Atlético, le patron de La Provence démissionne©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 17 mai 2018 à 12h00

C'est une information que Le Figaro révèle ce jeudi 17 mai. Le PDG du journal La Provence a dû démissionner après avoir fait acheter des billets pour la finale de la Ligue Europa auprès d'agents non agréés par l'UEFA.

L'OM a perdu la finale de la Ligue Europa et Jean-Christophe Serfati son emploi.

Le réveil est très dur ce jeudi matin pour le PDG de La Provence. Au lendemain de la défaite (3-0) de l'OM face à l'Atlético Madrid, il a remis sa démission à Bernard Tapie, propriétaire du groupe de presse atteint d'un cancer.



Selon Le Figaro, Jean-Christophe Serfati a fait acheter par la régie du quotidien 80 places pour assister à la finale à Lyon mercredi soir auprès d'une agence basée à l'étranger non agréée par l'UEFA, seul organisme en charge de la billetterie des rencontres de la Ligue Europa.

Les 80 heureux bénéficiaires de ces places n'ont pu accéder à la nouvelle enceinte de l'OL, leurs tickets n'étant pas conformes au règlement de l'UEFA. Le Canard enchaîné de mercredi avait évoqué une opération de la régie consistant à vendre des packs de deux à six places pour 6 900 à 30 000 euros aux annonceurs s'ils achetaient parallèlement quelques encarts publicitaires dans le quotidien. Mais cette offre ne respecte pas le règlement de l'UEFA, qui stipule, précise Le Figaro que les tickets "ne peuvent être utilisés dans le cadre de toute publicité, promotion, levée de fonds" ou "dans le cadre d'un package de voyage".

Franz-Olivier Giesbert, directeur éditorial de La Provence, assure l'intérim. Bernard Tapie s'est exprimé dans Le Figaro : "Jean-Christophe Serfati a eu l'imprudence de se lancer dans une opération sans se préoccuper des règles. Ce n'est pas un drame, mais c'est dommage".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.