Ligue des Champions : Liverpool prend une option

Ligue des Champions : Liverpool prend une option©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 16 février 2021 à 22h55

En difficulté en championnat, Liverpool a été convaincant lors de son huitième de finale aller de Ligue des Champions contre Leipzig (0-2). Mohamed Salah et Sadio Mané ont offert un important succès à l'extérieur aux Reds

En difficulté en championnat, Liverpool a profité de la parenthèse européenne pour renouer avec la victoire et une performance conforme à son statut. Alors qu'on leur promettait une soirée compliquée face à Leipzig, les Reds ont parfaitement négocié ce 8e de finale de la Ligue des Champions en s'imposant par deux buts d'écart. Ils sont bien partis pour retrouver le Top 8 européen deux ans après.

Des Reds opportunistes

A la Ferenc Puskas Arena, les champions d'Angleterre ont d'abord fait le dos rond en résistant aux attaques de leurs opposants. Ils ont frôlé l'ouverture du score à la 5e sur une tête de Dani Olmo qui a fini sur le poteau. Puis, progressivement, l'équipe de Klopp a commencé à repris l'ascendant et commencé à imposer sa loi aux Allemands.



Mohamed Salah a été le premier à solliciter Peter Gulacsi (15e). Sadio Mané l'a ensuite imité (24e), avant que l'Égyptien ne s'illustre de nouveau avec une tentative de lob qui a fini sur la transversale (32e). La première période s'est soldée sur le score de 0-0, et c'était flatteur pour le RB Leipzig.

Au retour des vestiaires, les Merseysiders ont fini par concrétiser le bon visage proposé. Mais, pour faire mouche devant, ils ont dû attendre des erreurs adverses. La première est venue du capitaine Marcel Sabitzer, dont la passe ratée a profité à Salah (53e), qui s'en alla fixer tranquillement Gulacsi. La seconde a été commise par Nordi Mukiélé, qui s'est loupé sur un contrôle aérien et a laissé Mané assurer le break (58e).

Un Leipzig sans réaction

Si séduisant durant la phase de groupe de la compétition, Leipzig a cette fois été impuissant. Sonnés par la tournure des évènements, les hommes de Julian Nagelsmann n'ont pas été capables d'esquisser la moindre réaction. A l'exception d'une tentative de Hwang dans les arrêts de jeu, passée hors cadre, ils n'ont fait passer aucun frisson dans le camp opposé.

Au final, Liverpool s'est donc imposé logiquement et Klopp a remporté son duel face à son compatriote Nagelsmann. Il reste encore la manche retour à disputer à Anfield, mais on voit mal comment les Reds, même convalescents, pourraient dilapider leur avance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.