Ligue des Champions : Le gros coup d'Haaland et Dortmund

Ligue des Champions : Le gros coup d'Haaland et Dortmund©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 17 février 2021 à 23h30

Grâce notamment à un doublé d'Erling Haaland, le Borussia Dortmund a réalisé une superbe opération en allant s'imposer sur la pelouse de Séville en 8e de finale aller de Ligue des Champions (2-3).

Si médiocre en championnat où il n'arrive plus à se faire respecter, le Borussia Dortmund a retrouvé un visage plus conforme avec son rang avec le retour de la Ligue des Champions. En 8e de finale aller, les vice-champions d'Allemagne ont réussi le pari d'aller dominer le FC Séville à l'extérieur (3-2). C'était loin d'être gagné d'avance et avec cette performance, les "Schwarz-Gelben" peuvent déjà entrevoir les quarts de finale de la compétition.

Haaland a remis son habit de lumière

En terre andalouse, le Borussia l'a emporté avec trois réalisations réussies. Deux d'entre elles ont été l'œuvre de l'inévitable Erling Haaland. À l'instar de Kylian Mbappé la veille, la star norvégienne a retrouvé l'inspiration le soir où ça comptait le plus. A présent, il va prier pour que, contrairement à l'année écoulée, ce doublé soit décisif pour le passage au prochain tour.

Le Norvégien a marqué les 17e et 18e buts de sa carrière en Ligue des Champions (en 13 matches joués). Le premier est intervenu à la 27e minute, suite à un superbe une-deux avec Jadon Sancho et qui a permis de transpercer par l'axe l'arrière-garde sévillane. Le second est arrivé à la 43e et fut consécutif à un tir croisé, à la réception d'une passe parfaite de Marco Reus.


Séville a limité les dégâts

Haaland était à la finition, mais il avait d'abord commencé par offrir un « assist » à Mahmoud Dahoud à la 19e. Il convient cependant de saluer l'exécution de ce dernier, faite de l'extérieur de la surface et qui fut une vraie merveille. Bono, le portier sévillan, n'a rien pu faire pour intercepter le cuir. Ce petit chef d'œuvre a marqué le début des soucis pour les hommes de Julien Lopetegui alors que ces derniers avaient pourtant bien démarré le match. Dès la 7e minute, ils s'étaient retrouvés devant au score grâce à une réalisation de Suso.

Les Sévillans ont raté leur match. Toutefois, ils ont réussi à préserver un suspense en vue de la seconde manche en réduisant le score à 2-3 en fin de partie. C'est Luuk de Jong qui a limité la casse d'un tir de près. Le 9 mars prochain, on saura si cette réaction tardive était utile ou pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.