Omnisport : Le budget consacré au sport en légère hausse

Omnisport : Le budget consacré au sport en légère hausse©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 26 septembre 2022 à 22h48

Le projet de loi de Finances 2023 présenté ce lundi prévoit une hausse de 1,8% du budget alloué au sport.


A un an des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, le budget consacré au sport va légèrement augmenter ! Le projet de loi de Finances 2023 a en effet été présenté ce lundi, et le budget alloué au sport dans notre pays va passer de 987 millions à 1,093 milliard d'euros, soit une augmentation de 1,8% par rapport au budget 2022. Parmi ce milliard, 295 millions d'euros (soit un million de moins qu'en 2022) seront octroyés à la Solideo (Société de livraison des ouvrages olympiques), chargée de la construction des ouvrages pérennes en lien avec les JO, et 25 millions d'euros seront octroyés aux Jeux Paralympiques. On notera également que 5,5 millions d'euros seront dépensés par l'Etat pour acheter 400 000 places pour les Jeux Olympiques et Paralympiques et les donner à des publics prioritaires (scolaires et jeunesse, bénévoles du mouvement sportif, personnes en situation de handicap et leurs aidants, agents de l'État impliqués dans l'organisation des Jeux), et que 3 millions d'euros serviront à financer l'accueil de grands événements sportifs internationaux en France d'ici les Jeux.

Faire de la France une "nation sportive"

Mais tout le budget alloué au sport ne sera pas consacré aux Jeux Olympiques et Paralympiques, évidemment. Ainsi, le Pass'Sport (aide forfaitaire de 50 euros versée par l'État permet de réduire le coût de l'inscription prise par un jeune dans un club sportif), mis en place en 2021, est reconduit pour 2023 avec une enveloppe de 100 M€. La même somme sera consacrée au déploiement d'équipements sportifs de proximité, et 4 millions consacrés aux Maisons Sport-Santé, qui luttent contre la sédentarité et ses effets délétères sur la santé. "Soulignons que cette dynamique de clarification est guidée en permanence par l'exigence de mieux allouer les moyens, afin de garantir à nos concitoyens une dépense publique pour le sport qui soit à la fois plus efficace et et plus performante. À moins de deux ans des Jeux, nous avons donc toutes les cartes en main pour faire de la France une "Nation sportive", ainsi que l'a appelé de ses vœux le Président de la République : une ambition politique claire, un budget consolidé, une gouvernance clarifiée", espère Amélie Oudéa-Castera, la ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.